PUBLICITÉ

Les Magasins des indiens à Limete : le Colonel Ferdinand Lifenge parle d’une tentative des pillages déjouée par la police

La mort en garde à vue d’un congolais dans la ville Bangalore en Inde, a attisé les tensions à Kinshasa. Ce jeudi 12 août 2021, les esprits se sont échauffés à Limete 9ème Rue Industriel, plus d’une centaine de jeunes se sont pris aux magasins appartenant aux Indo-pakistanais.

D’après quelques habitants de la place qui se confient à POLITICO.CD, ont laissé entendre que des centaines de jeunes ont pillé plusieurs ballots de vêtements dans les magasins des libanais notamment la « Galerie ya Sika, Aztex, Noortex, Amigos-kin se trouvant à la 9ème Rue Limete industriel. Ils ont déclaré que ces jeunes restent dans les alentours du rail et d’autres sont venus du camp Onatra de Limete.

Selon le Commissaire supérieure du district de Mont-Amba, le Colonel Ferdinand Lifenge Yatingwe déployé sur place, il y a eu des rumeurs qui ont circulé faisant état d’un autre cas de mort d’homme à niveau de l’Inde qui ont engendré cette tentative des pillages à Limete malheureusement, dit-il, a été déjouée par les éléments de la police nationale congolaise.

«Lorsque nous avons appris qu’il y a eu tentative des pillages, nous avons dépêchés nos hommes. Nos hommes ont été dirigés par le commandant de Limete, Major Ledia accompagné aussi de mon unité d’intervention. Pour le moment la situation est calme. Pour le dégât humain, il n’y a eu mort d’homme. C’est seulement qu’à partir du pillage, ils ont incendié un véhicule des indiens. La police est républicaine, il n’y a pas de différence puisque c’est un sujet indien. Nous avons fait notre mission celle de protéger la personne et ses biens. Étant donné que l’indien est une personne, nous avons l’obligation de le protéger ses biens, c’est ce que nous avons fait aujourd’hui», a fait savoir le Commandant urbain de Mont-Amba, colonel Ferdinand Lifenge Yatingwe.

Signalons que les éléments de la police ont récupéré plusieurs ballots de vêtements pillés aux magasins des Indo-pakistanais à la 9ème Limete industriel dans la matinée de ce jeudi 12 août 2021. Et plusieurs magasins des indiens dans la commune de Limete sont formés.

Le constat fait par POLITICO.CD dans la commune de Limete, plusieurs éléments de la police ont été déployés par les autorités de la ville de Kinshasa aux abords des maisons et commerces d’indiens, surtout dans le quartier industriel. Ce qui a permis aussi aux surpermarchés de ce coin de rouvrir ses portes.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU