mardi, octobre 19, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Dans le viseur de la justice, Kikaya Bin Karubi « fui en bateau »

- Publicité-

Dans le collimateur de la justice depuis la révélation de l’affaire des cartes bancaires liées directement au compte du Trésor public, l’ancien secrétaire particulier et Conseiller spécial en charge de diplomatie de Joseph Kabila, Kikaya Bin Karubi a « fui en bateau » vers un pays de l’Afrique australe.

Selon le Magazine Jeune Afrique, Kikaya Bin Karubi était « invité à se présenter au cabinet de travail de l’avocat général du parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe le 25 juin ». L’ancien conseiller de Joseph Kabila « a quitté Kinshasa dans la nuit du 23 au 24 juin ».

- Publicité-

« Il a d’abord fui vers Muanda, dans la province du Kongo-Central, avant de se diriger, en bateau, vers un village de pêcheurs angolais nommé Nganda Kosa, entre la RDC, l’Angola et l’enclave de Cabinda », explique Jeune Afrique qui ajoute que « c’est depuis cet endroit qu’il a gagné Luanda avant de décoller en direction de l’Éthiopie puis de rejoindre son lieu actuel de résidence, dans un pays d’Afrique australe ».

L’opposant Kikaya

Ancien Député, Professeur au Département des Sciences de l’Information et de la Communication à Université de Kinshasa, Faculté des Lettres, Barnabé Kikaya Bin Karubi est depuis longtemps dans le cercle fermé de Joseph Kabila. Il connait l’homme et sa pensée. Membre influent du FCC, Kikaya sait que la rupture est consommée avec Félix Tshisekedi. Il sait aussi qu’il faut une autre stratégie vis-à-vis de l’actuel pouvoir et vis-à-vis de la population. Alors que certains dans sa famille politique n’osaient même pas prononcer le mot opposition, lui, il avait présenté même le sens de ce que sera cette opposition dans laquelle ils se trouvent déjà.

« En effet, ce ne sera pas une Opposition autoproclamée comme l’a été 37 ans durant l’Udps de 1982 à 2019. Ce sera une Opposition parlementaire issue des urnes et, à quelque chose malheur est bon, rendue compacte après la requalification de la Majorité parlementaire ayant tout du patchwork qu’elle était jusque-là », disait-il sur son blog début 2021.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU