mercredi, octobre 20, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

COVID-19 : Dr Muyembe annonce qu’il y aura plusieurs types de vaccins et chacun choisira le type qu’il veut recevoir

- Publicité-

Le Secrétaire technique de la riposte contre la covid-19 en RDC, Jean-Jacques Muyembe, a au cours d’un point de presse tenu ce mercredi 11 août, revenu sur la campagne de vaccination contre la pandémie en RDC.

Ce dernier a d’abord signalé que beaucoup de personnes veulent se faire vacciner mais il n’y a plus de vaccin.

- Publicité-

Sur ce, le Dr Muyembe a annoncé dans les prochains jours, l’arrivée du vaccin AstraZeneca.

Répondant à la question de savoir, comment peut-il encore commander ce vaccin dont le Chef de l’État avait lui-même exprimé des doutes. Jean-Jacques Muyembe a annoncé qu’il y aura plusieurs types de vaccins et chacun se fera vacciné avec celui qu’il veut.

« Le premier lot qui va venir en urgence, c’est AstraZeneca pour compléter la première dose et les autres vont venir après. On demande à tout le monde d’être un peu patient. Le Président (Félix Tshisekedi) a annoncé qu’il aura différents types de vaccins qu’on va commander pour la RDC, donc ceux qui vont accepter AstraZeneca, ceux qui vont accepter le vaccin Pfizer, ceux qui vont accepter Johnson et Johnson vont le prendre », a-t-il déclaré, sans préciser sur base de quoi, ce choix devra se faire.

Quant à l’efficacité du vaccin AstraZeneca, le Dr Muyembe a souligné que si ce dernier a été homologué par l’organisation mondiale de la santé, c’est-à-dire qu’il est efficace. « Si ce vaccin a été homologué par l’OMS, ce que c’est un vaccin Inoffensif et efficace », a-t-il souligné.

Bernard MPOYI

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis bel et bien d’Astrazeneca depuis le mois de mai, et je me porte mieux comme des milliers de kinois et résidants étrangers vivant à Kinshasa qui ont été courageux à se vacciner. Nous attendons notre 2ème dose, et là encore ça me paraît anormal que le PEV ait espace de 2 mois les 2 doses, pour enfin gaspiller des milliers si pas des millions de doses AZ qui ont été atteint la date de péremption.
    La psychose sur AZ a été motivée à première vue par une campagne de diffamation à des fins de noyer un concurrent qui tentait de conquérir toute l’Afrique dans le cadre du programme Covax.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :