PUBLICITÉ

CENI : Le FCC ne participera pas à la commission paritaire majorité-opposition mise en place par l’assemblée nationale

Le Front Commun pour le Congo (FCC) vient de décliner sa participation à la commission paritaire majorité-opposition devant être mise en place ce jeudi 10 août à l’Assemblée nationale, afin d’examiner et valider les candidatures des délégués de chaque partie prenante au bureau et à la plénière de la Commission Electorale Nationale Indépendante.

La famille politique de Joseph Kabila motive sa décision par le manque de consensus observé entre les forces politiques et sociales au tour de cette question.

Le front Commun pour le Congo rappelle à Christophe Mboso sa position contenue dans lettre du 27 juillet 2021 dans laquelle, il avait informé au speaker de la chambre basse du parlement qu’il ne pouvait pas encore désigner ses candidats à la CENI vu la persistance de divergences sur les principales questions électorales entre les différentes parties prenantes et qu’un consensus sur ces questions constituait une condition essentielle pour la crédibilité du processus électoral.

« Aucun progrès n’ayant été enregistré dans la recherche de cet indispensable consensus, la position du FCC concernant la présentation des candidats à la CENI demeure inchangée », souligné cette correspondance signée par Raymond Tshibanda, président de la cellule de crise du FCC.

Cela étant renchéri cette correspondance, le Front Commun pour le Congo ne se sent pas concerné par la mise en place de la commission paritaire et a, à cet effet décidé de n’y déléguer aucun de ses partisans.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU