PUBLICITÉ

Nord-Kivu : la justice militaire condamne à perpétuité les deux officiers de l’armée qui se sont bagarrés à l’aéroport de Goma

La Cour militaire du Nord-Kivu a rendu son verdict ce mardi 10 août 2021 dans le procès en flagrance qui opposait les deux Officiers des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui se sont battus il y a quelques jours à l’aéroport international de Goma.

Les deux officiers des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) sont été reconnus coupables et condamnés à perpétuité par la cour militaire du Nord-Kivu.

Il s’agit du major Rimenze Kangongo Bisimwa et le capitaine Mukando Muzito Paulin, reconnus coupables de coups et blessures volontaires et violation des consignes en période de l’état de siège.

Dans son réquisitoire, le ministère public avait requis à l’endroit du Major Rimenze Kangingo Bisimwa, un an de servitude pénale pour outrage envers son subordonné, deux ans de prison pour voie de faits envers son subordonné et la servitude pénale à perpétuité pour violation des consignes.

Le ministère public a, au-delà de la radiation des forces armées, demandé à la cour de retenir à charge du Major Rimenze la peine la plus lourde, soit la servitude pénale à perpétuité.

Quant au capitaine Mukando Muzito Paulin, l’organe de la loi a requis la plus forte expression pénale, qui est la servitude pénale à perpétuité pour respectivement outrage et voies de fait envers son supérieur.

Ce jugement fait suite à une vidéo qui a été relayée en pompe sur les réseaux sociaux montrant les deux officiers de l’armée se livrer à un échange des coups dans la cour de l’aéroport international de Goma.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU