mardi, octobre 19, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Butembo: Une mise en garde lancée contre tout personnel enseignant qui se laissera corrompre par les apprenants

- Publicité-

La société civile communale de Bulengera, en ville commerciale de Butembo au Nord-Kivu, a dénoncée ce samedi 7 Août 2021 la recrudescence de la corruption à chaque fin d’année scolaire caractérisée par l’achat des points fictifs dans l’objectif de faire monter les élèves dans la classe supérieure. JOHN KAMETA, président de cette structure citoyenne fait savoir que le calendrier scolaire de cette année 2020-2021 a connu une perturbation suite à l’insécurité, la récente manifestation de 18 jours exigeant le départ de la Monusco et le confinement lié au covid-19. C’est ainsi qu’il y a lieu que certaines écoles n’aient pas terminé le programme entier. D’où le risque de la croissance du taux de la corruption.

A cet effet, il met en garde tous les chefs d’établissements scolaires, les enseignants et les parents qui tenteront se liguer dans cette pratique. D’après lui, la société civile est déterminée à amorcer les poursuites judiciaires contre tout récalcitrant afin de protéger l’avenir du pays qui ne doit pas être diriger par les personnes qui se sont lancées dans la corruption depuis le banc de l’école.

- Publicité-

« Nous, nous n’avons qu’une seule arme qui est la dénonciation. Et donc quiconque sera attrapé dans cette mafia nous allons l’exposer à la place publique et faire tous les moyens pour saisir la justice. Parce que quand on est appelé à gérer une école, ça veut dire qu’on représente déjà le ministre dans cet établissement. » A-t-il soutenu.

A lui de poursuivre que les apprenants doivent prendre conscience que leur performance est au premier plan, mais aussi il appelle les inspecteurs et chefs de pool de bien privilégier la méritocratie et éviter le monnayage.

« L’éducation semble être commercialisée. Nous lançons un message aux élèves de comprendre que le bulletin n’est qu’un papier mais qui doit témoigner la performance de l’apprenant. Nous demandons aussi aux inspecteurs de bien faire leur travail et de privilégier la méritocratie. Parce que quand on peut se livrer à accepter de l’argent quand on a trouvé un bulletin qui ne correspond pas pendant qu’on a son salaire, a mon niveau je pense c’est participé déjà à l’enterrement de l’éducation et de notre pays. » A souligné John Kameta.

Rappelons que le TENAFEP a été officiellement lancé le jeudi 5 Août 2021 pour les finalistes de l’école primaire sur toute l’étendue du territoire National. Au même moment les élèves de plusieurs institutions secondaires passent les examens du dernier trimestre pour cette année scolaire.

Isaac Bin-ngeve

- Publicité -

EN CONTINU