PUBLICITÉ

Absence de consensus sur la désignation du candidat président de la CENI : l’ECC estime que c’est Dodo Kamba le problème

L’église du Christ au Congo estime que c’est le représentant légal des églises de réveil du Congo (ERC), le pasteur Dodo Kamba qui est à la base du blocage dans la désignation du candidat président de la commission électorale nationale indépendante (CENI).
Déclaration faite ce jeudi 5 août à travers son compte twitter.

« L’ECC a encore suivi les incohérences du Pasteur Dodo Kamba qui multiplie les sorties médiatiques. Mais heureusement qu’aujourd’hui, beaucoup savent que dans cette impasse du non-consensus sur la désignation du candidat président de la CENI, c’est lui le problème », a t elle déclaré.

En effet, la plateforme des confessions religieuses n’a pas réussi à se mettre d’accord sur un seul nom devant présider la centrale électorale pour l’organisation des élections de 2023.

Les pères religieux se sont divisés en deux blocs. D’un côté les catholiques et les protestants. L’autre bloc de la plateforme est constitué de six autres confessions religieuses reconnues dans le pays.

Chacune des parties a déposé un Procès Verbal à l’Assemblée Nationale la semaine dernière. En effet, une commission paritaire doit examiner chacun de ces PV au niveau de la chambre basse du Parlement.

Bernard MPOYI

- Publicité -

EN CONTINU