lundi, octobre 25, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 25 October 2021 à 12:28 12 h 28 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 25 October 2021 à 12:28 12 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 25 October 2021 à 12:28 12 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 25 October 2021 à 12:28 12 h 28 min

l'info en continu

Irumu : 15 civils tués par les présumés rebelles ADF à Idohu

- Publicité-

Ce bilan provisoire est donné par la CRDH antenne du territoire d’irumu en province de l’Ituri, qui indique que 15 personnes ont été tuées par les rebelles ADF lors d’une incursion de ces derniers à Idohu le lundi 2 août 2021 aux environs de 17 heures locale.

Christophe Munyanderu, coordonnateur de cette organisation de défense des droits humains révèle que parmi les victimes figure une femme et que leurs corps gisent encore sur le sol au centre du village idohu.

- Publicité-

« Le bilan fait étant de 15 civils tués. C’est encore provisoire parce que l’ennemi adf prend souvent les autres en otage et il va avec eux dans la brousse et continu à tuer la population. Leurs corps sont jusqu’à présent dans le centre de Idohu », a-t-il révélé.

Il poursuit que le bilan pourrait s’alourdir après les fouilles et que l’ennemi rode toujours aux alentours. Ce dernier demande aux autorités militaires de renforcer les opérations dans cette partie de l’ituri afin d’y imposer la paix.

« Nous sommes entrain de demander aux autorités militaires, au gouverneur de la province et l’administrateur du territoire de nous aider, nous population nous en avons marre. Nous sommes entrain d’être massacrer et nos véhicules brûlés sur la RN4. Nous n’avons pas encore observé des opérations qui sont lancées juste pour traquer les rebelles adf. L’ennemi n’est pas trop loin, c’est pourquoi la réponse qui peut nous soulager c’est de lancer les opérations. » a insisté la CRDH-Irumu.

Il sied de noter que Idohu, un village de la chefferie de walese vonkutu est situé à 35 km au sud de komanda sur la Route Nationale numéro 4 sur l’axe Beni-Komanda en province de l’ituri.

Isaac Bin-ngeve

- Publicité -

EN CONTINU