PUBLICITÉ

Présidence de la CENI : Paul NSAPU, un candidat « qui n’est affilié à aucun camp politique »

Le Président de la LIgue des Électeurs créée depuis 1991 et Vice-Président de la FIDH, est candidat à la course de la Présidence de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Dans une communication relayée par sa cellule, il n’appartient à aucun courant politique. « Il est d’une neutralité avérée. Il n’est ni un Tshisekediste, moins encore Kabiliste, ni Katumbiste, ni Bembiste comme le disent ses détracteurs », note sa cellule de communication.

En effet, selon elle, ses détracteurs s’appuient sur quelques photos qui circulent sur les réseaux sociaux pour les discréditer auprès de l’opinion nationale et internationale, une opinion, soutient cette source, qui du reste n’est pas dupe. « Ce n’est un secret pour personne que Paul NSAPU est un défenseur des droits de l’homme depuis 30 ans. Il est de la génération de Floribert CHEBEYA », confie-t-elle.

Au niveau international, cette même source renseigne que Paul NSAPU est vice président de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme et qu’à ce titre, en tant que défenseur des droits de l’homme il côtoie tout le monde, majorité comme opposition. « Il (Paul Nsapu) les défend, les assiste tous quand il le faut. A titre d’exemple, lorsque l’ancien vice-président Jean-Pierre BEMBA était à la Haye, à la Cour Pénale Internationale, Paul NSAPU l’a assisté. Est-ce à dire qu’il est un Bembiste ? Pas du tout », répond-t-elle.

Pour elle, un autre exemple patent c’est celui de l’ancien gouverneur du Katanga Moïse KATUMBI qui a également bénéficié, à l’en croire, de l’assistance de Paul NSAPU quand il avait des déboires avec le régime Kabila. « En rendant service à KATUMBI, est-ce pour autant que Paul NSAPU est devenu Katumbiste, loin de là », argue-t-elle.

« Le simple fait pour lui d’avoir posé aux côtés d’Étienne Tshisekedi ou Félix Tshisekedi, fait de lui un Tshisekediste ? », s’interroge-t-elle tout en répondant : « Pas du tout ».

Et de poursuivre : « Si jamais il posait aux côtés d’Emmanuel Macron, cette seule photo suffirait pour faire de lui un macroniste ? Ces accusations sont tout simplement de bas étage ».

Le combat et le camp de Paul NSAPU est celui du peuple congolais, admet cette source, dont il défendra le droit de vote jusqu’au dernier souffle.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU