PUBLICITÉ

Depuis l’instauration de l’état de siège, la LUCHA a recensé 259 tueries des civils

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), dit avoir dénombré 259 tueries des civils, depuis l’instauration de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Cette révélation a été faite au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 30 juillet 2021 à Butembo.

En substance, cette organisation a dressé un bilan de 27 maisons incendiées, plus de 15 personnes portées disparues, 19 véhicules incendiés et la coupure des routes Beni-Kasindi et Beni-Komanda.

Aussi, ce mouvement citoyen plaide pour la suspension de l’exportation du cacao en territoire de Beni, en vue de décourager les officiers affairistes au sein des FARDC.

Evaluant la situation exceptionnelle de l’état de siège instauré dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, la LUCHA estime que jusqu’à ces jours, les autorités établies par le Président de la République ont fait un fiasco. Ce mouvement pense qu’avant a nouvelle prorogation de l’état de siège, le gouvernement devra d’abord dépêcher une équipe d’évaluation des opérations contre les groupes rebelles notamment en territoire de Beni au Nord-Kivu et d’Irumu en Ituri.

La LUCHA a également recommandé au gouvernement central de prendre des mesures plus efficaces pour le rétablissement de la paix à l’Est de de la RDC et de concentrer les actions de l’état de siège dans les seuls territoires de Beni et d’Irumu.

Ismaël Kabuyaya depuis Butembo

- Publicité -

EN CONTINU