PUBLICITÉ

Décès de l’étudiant Shama : Sama Lukonde rappelle la nécessité de former les policiers dans le maintien de l’ordre public et de les doter d’armes non létales

Le Premier Ministre Sama Lukonde a, lors de la treizième réunion hebdomadaire du Gouvernement, rappelé la nécessité de former les policiers dans le maintien de l’ordre public après le décès par balle de Shama Kwete, étudiant à l’université de Kinshasa lors d’une brouille avec les policiers pendant ses travaux pratiques dans la commune de Selembao. Déplorant cet événement « inacceptable », Sama Lukonde a réitéré les condoléances de son Gouvernement à la famille éplorée.

« Le Chef du Gouvernement a déploré la mort de l’étudiant Shama KWETE. Il a indiqué qu’un tel événement est inacceptable et qu’il ne devrait plus se répéter. Il a réitéré, à la suite
de l’implication du Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, les condoléances
du Gouvernement à la famille de l’illustre disparu ainsi qu’aux étudiants de l’Université de Kinshasa », peut-on lire dans le compte rendu du Conseil des Ministres tenu le vendredi 30 juillet.

Sama Lukonde pousse la Justice à mettre la main sur les auteurs de l’assassinat de l’étudiant Shama et les sanctionner sévèrement. Occasion pour le Premier Ministre de rappeler la nécessité de former des policiers sur les mécanismes de maintien de l’ordre public.

« Il a encouragé la Justice à faire son travail afin de punir sévèrement et de manière exemplaire
les coupables. Il a rappelé la nécessité pour le Gouvernement de poursuivre la formation
des policiers dans le maintien de l’ordre public et de les doter d’armes non létales pour
prévenir ce genre d’actes à l’avenir », tranche le Premier Ministre.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU