mardi, octobre 19, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Mafia dans l’armée : Des généraux impliqués dans le détournement

- Publicité-

Le porte-parole de l’Inspection Générale des Forces Armées de République Démocratique du Congo, le Major Jerry Gbelo a au cours d’une interview accordée à la Radio onusienne, confirmé l’implication avérée de certains généraux FARDC dans le détournement des fonds alloués aux opérations militaires au Nord Kivu et en Ituri, deux provinces en état de siège.

« Le contrôle a commencé à Kinshasa par les organes centraux de Kinshasa, les enquêtes et les contrôles continuent, après Goma, nous descendrons à Kinshasa. Une fois le compte rendu des rapports faits par l’inspecteur général sera remis à l’instance supérieure, vous saurez la suite et il n’est pas dit que les généraux ne sont pas impliqués. Il y a des généraux qui sont impliqués parceque le souci de la population c’est savoir si, il y a des généraux qui ont détourné l’argent, c’est vrai, ils sont là, ils sont impliqués dans cette histoire de détournement au moment venu (au retour de l’inspecteur Général ) à Kinshasa, ces généraux seront dénoncés », a indiqué le Major Jerry Gbelo.

- Publicité-

Le porte-parole de L’IG-FARDC a aussi fait savoir que certains généraux soupçonnés dans cette affaire de détournement à l’état major général ont déjà été auditionnés et ceux dont l’implication est avérée seront cités et sanctionnés.

« Les contrôles continuent après Bunia Béni et Goma et après Goma, nous allons faire le compte rendu du rapport final. Nous sommes dans une étape partielle, la conclusion vous le saurez et à ce moment là, les noms des généraux seront cités, parcequ’il y a déjà des généraux qui sont impliqués dans le détournement de fonds et certains sont déjà auditionnés à Kinshasa », a-t-il martelé.

Dans le cadre de la mission d’inspection entamée depuis quelques semaines par l’inspecteur Général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, le Général Gabriel Kumba Amisi, dit «Tango four», 14 officiers et un sous officier de 3è classe ont été arrêtés et mis à la disposition de l’auditorat militaire dont 9 à Bunia en Ituri et 6 à Beni au Nord-Kivu.

Ces officiers sont accusés de détournement des fonds alloués aux opérations militaires dans le cadre de l’état de siège.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU