PUBLICITÉ

Faute de consensus entre les confessions religieuses, le nouveau Président de la CENI sera choisi par vote

La désignation du nouveau Président de la commission électorale nationale Indépendante (CENI) devrait intervenir ce mardi 27 juillet 2021, d’après le calendrier dressé par l’Assemblée Nationale. Poste revenant de droit aux confessions religieuses qui sont loin de trouver un consensus.

En effet, dans le processus de désignation du Président de la CENI, il s’est affiché clairement que les confessions religieuses y vont en ordre dispersé. Chacune des composantes a presque son candidat.

Au départ, plusieurs noms ont été avancés par les confessions religieuses. Il s’agit notamment de Cyrille Ebotoko pour les Catholiques, Denis Kadima pour les Kimbaguistes, Madjaliwa Shabani pour les Musulmans, Roger Bimwala pour les Salutistes, Daniel Kawata pour l’Église du Christ au Congo et Bernard Lututala pour les Protestants.

Après les premières tractations, quatre candidats ont émergé du lot. Il s’agit de Roger Bimwala (Armée du salut), Cyril Ebotoko (CENCO) et Denis Kadima ( Église Kimbanguiste).

Le nom du successeur à Corneille Naanga sera connu après le vote. Faute de consensus entre confessions religieuses, le mode électoral a été adopté. Toutefois, le processus est loin de dire son dernier mot.

Après la promulgation en date du 3 juillet 2021 de la loi portant organisation et fonctionnement de la Commission Electorale Nationale Indépendante, les Députés Nationaux, ont adopté le calendrier de désignation des membres de la CENI le 13 juillet 2021. Le chronogramme prévoyait le début du processus le 14 juillet pour se clôturer le 28 juillet avec le dépôt de noms des délégués par les différentes composantes.

Parmi les innovations de la loi portant organisation et fonctionnement de la centrale électorale, on note que la CENI aura au total 15 membres dont 7 membres pour le bureau au lieu de 6 anciennement. La société civile voit son quota passé de 3 membres à 5 et le poste du deuxième vice-président a été réintégré.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU