PUBLICITÉ

Affrontements à Irumu : les FARDC perdent 7 hommes contre 15 du côté des ADF

Sept (7) militaires de Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et 15 rebelles de Forces Alliées Démocratiques (ADF) ont perdu la vie lors des affrontements à Irumu. C’est ce qu’a annoncé le Gouverneur militaire de la province de l’Ituri, le lieutenant-général Luboya N’Kashama Johnny, ce mardi 27 juillet 2021, devant la presse. Cette annonce a été également relayée par le Porte-parole de l’armée de la région.

Le Gouverneur militaire de l’Ituri renseigne que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont également capturé 3 rebelles ADF et récupéré une arme PKM.

« Nous avons neutralisé 15 rebelles ADF, capturés 3 autres et une arme PKM récupérée. C’était lors d’un contact avec l’ennemi au cœur de la forêt de Katanga-Machine au Nord-ouest de Boga en territoire d’Irumu. L’embuscade que l’ennemi a tendue a tourné au vinaigre contre lui où nous l’avons maîtrisé », a déclaré le lieutenant-général Luboya N’Kashama Johnny.

Il affirme, par ailleurs, avoir dépêché d’autres éléments des FARDC sur le lieu afin de poursuivre ces rebelles ADF.

« Nous avons perdu 7 soldats sur place lors de l’accrochage. Nous avons dépêché d’autres effectifs sur terrain et sommes dans la poursuite de l’ennemi », a-t-il poursuivi.

En ce qui concerne l’axe routier Beni-Komanda sur la Route Nationale numéro 4, le Gouverneur militaire de l’Ituri, Johnny Luboya N’Kashama, a fait savoir que les dispositifs sécuritaires sont déjà mis en place et apportent également des résultats.

Il a, en outre, indiqué que la sécurité est rétablie sur l’axe routier Beni-Komanda, où il y avait des multiples embuscades des rebelles.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU