PUBLICITÉ

Meurtre de l’étudiant Honoré Shama : l’université de Kinshasa exige des enquêtes urgentes

L’université de Kinshasa a, à l’issue de la réunion d’urgence tenue dimanche 25 juillet avec le comité de gestion, les différentes branches de la communauté universitaire et le ministre de l’Intérieur demandé aux autorités judiciaires de diligenter d’urgence une enquête pour déterminer les responsabilités dans le meurtre de l’étudiant Honoré Shama Kwete.

« Nous déplorons avec fermeté cet acte ignoble commis par cet agent censé veiller à l’ordre. Nous prions les autorités judiciaires à mener des enquêtes ad-hoc pour que justice soit faite », a déclare le professeur Eustache Banza, secrétaire général académique,’r.

L’ université de Kinshasa demande aussi que l’Etat Congolais prenne en charge les funérailles du défunt et le soin de santé de l’étudiante Sarah Ntafumu, condisciple du défunt grièvement blessée.

« Nous recommandons aux autorités de réserver le bénéfice de l’urgence au traitement de ce dossier », a-t-il insisté.

Shama Honoré, étudiant en G2 en Sciences de l’information et de la Communication a été tué par balle par un policier samedi dernier au quartier Libération dans la commune de Selembao alors qu’il enregistrait la vidéo d’une scène dans le cadre du travail pratique du cours de l’initiation au cinéma.

Son bourreau identifié, Matondo Mwalimu du sous-commissariat Mahimbi 2 en fuite depuis le jour du forfait, est toujours recherché.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU