mercredi, octobre 20, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Meurtre de Honoré Shama : Ados Ndombasi dépose une question orale avec débat adressée au VPM de l’intérieur

- Publicité-

Le député national, Ados Ndombasi a déposé ce lundi 26 janvier une question orale avec débat au vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité, Daniel Aselo sur les bavures policières à Kinshasa du 10 juillet 2021 et du 24 juillet 2021. Cette question orale intervient 48 heures après le meurtre de l’étudiant de l’UNIKIN, Honoré Shama Kwete.

La principale préoccupation de cet élu de Kinshasa est d’obtenir de la part du ministre sectoriel des précisions claires et nettes sur les critères de recrutement des policiers.

- Publicité-

« La gravité des faits et au vue de son actualité, je sollicite un examen de cette question orale avec débat », a-t-il déclaré.

Shama Honoré, étudiant en G2 en Sciences de l’information et de la Communication, a été tué par balle par un policier samedi dernier alors qu’il était en tournage d’une pièce théâtrale pour le compte d’un travail pratique de cinéma. D’après les témoins présents lors du déroulement des faits, Il était reproché aux étudiants de ne pas porter de masque pendant l’enregistrement de cette vidéo.

Une version contredite par la Police. D’après elle, les forces de l’ordre auraient simplement voulu contrôler l’autorisation de tournage, mais c’est parce qu’ils n’ont pas pu produire le document que l’assistant a alors été emmené. En colère, les étudiants ont commencé à lancer des projectiles sur les policiers.

« C’est en voulant tirer une balle de sommation par terre, par imprudence, selon ce communiqué, que l’étudiant est touché au ventre », peut-on lire dans cette mise au point de la PNC.

Ce matin, une forte tension a caractérisé le climat au sein du site universitaire. Les étudiants ont manifesté pour réclamer notamment l’arrestation du policier auteur de cette bavure qui est toujours en fuite. Des blessés, des interpellations et des dégâts matériels importants sont signalés à la suite des affrontements avec la police déployée sur le site pour tenter de ramener de l’ordre.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU