PUBLICITÉ

Lualaba : 2 militaires et 2 sujets chinois aux arrêts pour maltraitance des exploitants artisanaux

Le Commandant de la 22ème région militaire a procédé vendredi 23 juillet à l’arrestation puis au transfert de 2 militaires des Forces armées de la RDC (FARDC) et de 2 sujets chinois à la justice militaire, auteurs de traitement dégradant et humiliant infligé aux exploitants artisanaux congolais dans la mine « COMMUS », à Musonoyi, dans la province du Haut-Katanga.

Selon le porte-parole des FARDC, le Général Major Léon-Richard Kasonga qui livre cette information, les deux chinois se sont servis de deux militaires pour bastonner et maltraiter les exploitants artisanaux congolais dans cette mine. Ces derniers sont poursuivis pour incitation des militaires à commettre des actes contraires à leurs devoirs. Ils ont été acheminés à la Direction Générale de Migration (DGM) avant d’être présentés à l’auditorat militaire.

« Réagissant à ce traitement dégradant et humiliant infligé à nos compatriotes, le Commandant de la 22 Région Militaire a procédé à l’arrestation puis au transfert de ces deux militaires et de leurs complices chinois à la Justice Militaire. Acheminés d’abord à la DGM avant d’être présentés à l’Auditorat Militaire, ces deux chinois sont poursuivis pour incitation des militaires à commettre des actes contraires à leurs devoirs », a indiqué le porte-parole de Fardc.

Les FARDC rappellent aux militaires la portée réelle de leur mission constitutionnelle axée sur la protection des personnes et de leurs biens. En outre, les FARDC ont mis en garde tout militaire qui se laisserait embarquer dans une aventure analogue.

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, on y voit deux militaires fouetter les exploitants artisanaux couchés à même le sol en présence des sujets chinois.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU