PUBLICITÉ

Le ministère public requiert 30 mois de prison ferme contre Jacky Ndala

Le ministre public vient de requérir 30 mois de prison contre, le coordonnateur national de la jeunesse du parti politique Ensemble pour la République Jacky Ndala notamment pour incitation à des manquements envers l’autorité publique.

L’affaire a été prise en délibérée en attendant le jugement du tribunal de paix de Kinshasa – Kinkole où Jacky Ndala comparaissait en flagrance.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU