PUBLICITÉ

Diomi Ndongala arrêté pour soupçon de viol sur mineure de 13 ans

Condamné le 26 mars 2014 par la Cour suprême de justice à 10 ans de servitude pénale principale pour viol avec violence, exposition d’enfants à la pornographie, détention d’enfants et tentative de viol d’enfants, Eugène Diomi Ndongala est à nouveau aux arrêts pour soupçon de la même infraction.

Le Président du Parti politique Démocratie Chrétienne (DC) a été arrêté le vendredi 18 juillet 2021 dans une chambre d’hôtel situé au cœur de Kinshasa et est placé en garde à vue au camp Lufungula. Plusieurs sources policières renseignent qu’il est soupçonné de viol sur une mineure de 13 ans. La victime a été entendue sur procès verbal par la Police.

Alexis Thambwe précisait dans son arrêté que « la libération définitive est acquise à l’intéressé si la révocation n’est pas intervenue avant la date du 8 avril 2023.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU