PUBLICITÉ

OGEFREM : Perturbations du travail ce matin dans plusieurs directions après la suspension de Patient Sayiba

Grogne au sein de l’Office de Gestion et de Fret Multimodal (OGEFREM) après la suspension du Directeur général Patient Sayiba. En effet, les agents de certaines directions provinciales de cet établissement public ont décidé d’arrêter le travail pour réclamer la réhabilitation de Patient Sayiba, suspendu « illégalement » par le Ministre des transports. Il s’agit notamment de la direction de Bukavu, de la sous-direction d’Uvira au Sud-Kivu et de Lualaba.

« Le personnel de l’ogefrem direction provinciale du Sud-kivu sollicite du ministre des Transports, Voies des Communications et Désenclavement, la levée de la suspension de son directeur général Patient Sayiba Tambwe pour lui permettre d’exécuter son mandat à la tête de l’UCCA pendant ce moment où notre pays tend à relever le défi des enjeux de la mise en oeuvre le la Zlecaf », peut-on lire sur les calicots affichés à la direction de l’OGEFREM Bukavu.

En outre, les agents et cadres de cette direction qui apportent leur soutien à Patient Sayiba, sollicitent l’implication du Président de la République pour sa réintégration à la direction de l’Ogefrem.

Patient Sayiba a été suspendu par le Ministre de tutelle Chérubin Okende depuis le 9 juillet alors qu’il se trouve en mission à Accra au Ghana dans sa casquette de Président de l’Union des Conseils des Chargeurs Africains (UCCA).

Dans son arrêté, le Ministre des transports, Chérubin Okende reproche notamment au directeur général de l’OGEFREM, des manœuvres d’obstruction aux investigations menées au cabinet du Ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement relatives au refus manifeste d’exécuter les instructions du Président de la République prises lors du Conseil des Ministres du 11 septembre 2020 interdisant le recrutement et mouvement du personnel, les promotions en grades ainsi que des licenciements abusifs.

En outre, Chérubin Okende motive cette décision par le refus délibéré du directeur général de l’Ogefrem d’obtempérer aux remarques formulées par la tutelle concernant son départ en congé simultanément avec 6 missions de service devant couvrir 29 jours en dehors du pays.

« Ayant établi que les faits relevés constituent des indices suffisamment graves et concordants de fautes qui nécessitent une mesure préventive dans l’intérêt du service, attendu que le comportement de Mr Patient Sayiba Tambwe frise le manquement au devoir de servir avec intégrité, loyauté et responsabilité, est suspendu de ses fonctions de DG de l’OGEFREM Patient Sayiba Tambwe», peut-on lire dans cet arrêté du Ministre, Chérubin Okende.

Une commission de discipline constituée d’un représentant de la Présidence, un de la Primature, deux du Ministère des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement et deux représentants du Secrétariat Général du Ministère a été mise en place pour enquêter sur les faits mis à charge de Patient sayiba.

En date du 12 juillet, Chérubin Okende a nommé Moïse Moni Della comme censeur au sein de cet établissement public.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU