PUBLICITÉ

Ituri : encore trois personnes tuées par les miliciens de CODECO au village Tali

Les assaillants de CODECO ont tué le dimanche 11 juillet 2021 trois personnes au village Tali du groupement Singo dans la chefferie de Bahema-Nord en territoire de Djugu.

Ces victimes dont un homme âgé de 32 ans appelé Buju Jombe, sa femme de 31 ans du nom de Love Jeannine et une autre femme identifiée comme Foybe Jeannette âgée de 31 ans également revenaient de Bunia pour Largu lorsqu’elles sont tombées dans l’embuscade.

D’après le Président de la société civile du groupement Ucha, les miliciens de CODECO qui ont installé une barrière au village Tali vidé déjà de sa population, procèdent à la récolte de 20.000 Fc à toute personne fréquentant cette route de desserte agricole qui provient de Bunia et passe par Katoto- Pkarnganza, Tali-Singo, Ché-Largu-Mazé jusqu’à Fataki sur la route nationale numéro 27.

Après avoir été dépouillées de tout leurs biens, les victimes ont été tuées par balles et leur moto n’a pas été emportée. Les militaires FARDC avec des habitants des villages voisins sont venus juste récupérer des corps et la moto afin de préparer l’enterrement qui s’est passé le lundi 12 juillet au village Wajo près de Largu dans le groupement Buku.

« Les assaillants de CODECO ont encore tué trois personnes hier à Tali où ils ont installé leur barrière. A Tali, il n’y a personne. Tout le monde a déjà fui cet endroit. Ce sont de miliciens qui perçoivent 20.000 Fc à chaque personne. Ces victimes venaient de Bunia et se rendaient à Largu. Elles ont même donné leur argent mais on les a encore tué. Leur enterrement est entrain de se passer maintenant même à Wajo », déclare Jean-Vianney Ngess à POLITICO.CD

Le Président de la société civile locale plaide aux autorités compétentes pour la sécurité des habitants de différents villages de cette chefferie de Bahema-Nord qui sont toujours sous menace de ces assaillants de CODECO qui tuent, volent, violent, pillent et incendient des maisons des paisibles populations.

Gloire Mumbesa, depuis Djuguaa

- Publicité -

EN CONTINU