lundi, octobre 25, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 25 October 2021 à 10:28 10 h 28 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 25 October 2021 à 10:28 10 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 25 October 2021 à 10:28 10 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 25 October 2021 à 10:28 10 h 28 min

l'info en continu

La Lucha appelle au sursaut national pour préserver le pays du chaos et sauver la démocratie

- Publicité-

Au cous d’un point de presse tenu ce vendredi 9 juillet, le mouvement Citoyen, Lutte pour le Changement (Lucha) s’est exprimé sur les différents sujets d’actualité en République Démocratique du Congo.

Malgré l’instauration de l’Union sacrée, Lucha déplore la continuité de la corruption, l’instrumentalisation de la justice, la violation de la constitution et des lois, celle des libertés individuelles et collectives et ce, au détriment de la population.

- Publicité-

« Aujourd’hui si la nouvelle classe politique s’enrichit et bénéficie des nombreux avantages, la population continue quant à elle à croupir dans la misère. D’après l’Unicef, en 2021, plus de 3.3 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition alors que le pays jouit d’énormes ressources agropastorales inexploitées, le peu de revenu disponible étant dépense essentiellement pour soutenir le fonctionnement des institutions. Cela donne une forte impression que nous faisons face à une République de l’élite politique prédatrice où le peuple est complètement laissé pour compte », a déploré ce mouvement citoyen.

S’agissant des prochaines échéances électorales, la Lucha déplore l’adoption et la promulgation d’une loi sur la Ceni politisée et dit craindre les conséquences qui peuvent en découler.

« Aujourd’hui l’avenir parait incertain, les risques d’une crise majeure ne sont pas écartés et contrairement aux engagements pris en faveur d’un processus électoral inclusif, transparent. indépendant et consensuel, nous avons assisté à l’adoption et la promulgation d’une Loi sur la CENI qui consacre la politisation de cette institution d’appui à la démocratie d’une part et qui tue son principe fondateur de l’indépendance d’autre part. Cette loi qui n’a pas tenu des comptes des contributions de la Société civile et des engagements du Chef de l’Etat plante le décor d’une institution politisée et dominée par la Majorité, germe des conflits à venir », a souligné la Lucha.

Dans ce cadre, ce mouvement a appelé toutes les forces vives à se liguer comme un seul homme pour préserver le pays du chaos en imposant un Agenda Citoyen à la classe dirigeante.

Cet agenda indique la Lucha, doit être articulé autour de quatre piliers dont :

  • Le respect et la soumission à la constitution notamment en mettant fin à l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques et à la caporalisation des institutions parlementaires au niveau national et provincial.
  • L’organisation dans les délais, des élections libres, inclusives, crédibles et transparentes avec une CENI fortement dépolitisée et indépendante et en reintroduisant le deuxième tour des élections présidentielles conformément au programme et l’engagement du chef de l’Etat
  • Résoudre durablement la crise sécuritaire dans l’Est de la RDC et mettre en place un programme d’assistance et d’accompagnement des victimes et l’instauration d’un mécanisme de justice.
  • La lutte contre la corruption, la réduction de train de vie de l’état et réorienter ces ressources vers les projets visant à améliorer le social de la population.

A ce sens, la Lucha annonce qu’elle lancera dès la semaine prochaine une vaste campagne de mobilisation conviant toutes les forces vives du pays.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU