PUBLICITÉ

Ituri : 3 civils tués et 4 maisons incendiées à Irumu par les ADF

Trois (3) personnes ont perdu la vie et 4 maisons ont été incendiées lors d’une nouvelle incursion des rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF) en Irumu. Cette nouvelle attaque rebelle a eu lieu le mercredi 7 juillet 2021 aux environs d’Otomabere, en territoire d’Irumu en Ituri.

Gili Gotabo, président de la société civile locale, a fait savoir que cette tuerie a paralysée les activités dans cette contrée.

 » Le bilan provisoire fait état de 3 civils tués et 4 maisons incendiées. Cette tuerie est à la base de la paralysie des activités et le déplacement des habitants », déclare Gili Gotabo.

Antibo Yofesi, Chef de la chefferie de Walese-Vokuntu, dit avoir dépêché des équipes sur le lieu du drame afin de faire un état de la situation.

« Oui, il y a eu incursion des hommes armés près de Otomabere axe routier Beni-Bunia. Nos équipes ont été dépêchées sur le lieu afin de s’imprégner de la situation », a indiqué Antibo Yofesi.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont bombardé au moins 5 bases de rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF) le lundi 5 juillet dernier à Irumu en Ituri, respectivement, les bastions de Masangalo, Mugulu mugulu, Belu 2, Mont Aina et Zunguluka.

Signalons que le Chef de l’État congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a promulgué le lundi 5 juillet dernier, aux termes d’une ordonnance lue à la RTNC, la prorogation de l’état de siège dans la province du Nord-Kivu et de l’Ituri pour une durée de 15 jours.
L’état de siège est en vigueur depuis le 6 mai 2021 en Ituri et au Nord-Kivu dans le but de lutter contre les tueries dans cette partie de la RDC.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU