PUBLICITÉ

Maï-Ndombe : le gouverneur déchu Paul Mputu saisit la cour constitutionnelle

L’ancien gouverneur de la province de Maï Ndombe, Paul Mputu Boleilanga a saisi la cour constitutionnelle sur l’inconstitutionnalité de la procédure qui a conduit à sa déchéance par l’assemblée provinciale.

D’après l’un de ses avocats, tel que rapporté par l’ACP, l’assemblée provinciale de Maï Ndombe avait violé les articles 19 alinéa 3, 4 et 5 ainsi que 151 alinéa 2 et 3 de la constitution de la RDC. Ce dernier a précisé que Paul Mputu Boleilanga avant sa déchéance était en séjour à Kinshasa, où il devait répondre à la convocation du parquet général près la cour de cassation dont il faisait l’objet d’une poursuite judiciaire.

C’est ainsi que l’assemblée provinciale a procédé à l’examen de la motion de défiance initiée contre Paul Mputu. Dans cette optique, cet avocat de l’ancien gouverneur de Maï Ndombe estime que la déchéance de son client n’était pas inscrite à l’ordre du jour, d’où il soulève un acharnement des députés provinciaux contre son client.

Pour rappel, le gouverneur de la province du Mai-Ndombe, Paul Mputu Boleilanga, a été destitué de ses fonctions le lundi 21 juin dernier par l’assemblée provinciale. Sur les dix-huit députés provinciaux qui ont pris part au vote de la motion de défiance, quinze ont voté pour le départ de Paul Mputu ; alors que trois bulletins ont été déclarés nuls.

Bernard MPOYI

- Publicité -

EN CONTINU