PUBLICITÉ

RDC: les députés de l’ECiDé demandent à l’Assemblée nationale de vendre les 500 jeeps

Les députés nationaux de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé) ont saisi, le vendredi 2 juillet, les membres du Bureau de l’Assemblée nationale. Ils leur demandent de vendre les 500 jeeps et de restituer l’argent dans le Trésor public en lieu et place de persister dans un mensonge grossier.

Dans leur correspondance, ces élus du Parti cher à Martin Fayulu dénoncent des contradictions flagrantes au sommet de l’État sur l’affaire de ces 500 jeeps offertes aux élus du peuple.

«Les contradictions flagrantes, à travers les sorties médiatiques des membres du Bureau de l’Assemblée nationale d’une part, et celle du donateur cité des jeeps offertes aux députés nationaux d’autre part, renforcent davantage les suspicions quant à la provenance des fonds pour l’acquisition de ces jeeps», ont-ils fait savoir.

Ils notent, à cet effet, le communiqué du Bureau de l’Assemblée nationale qui est en contradiction avec les propos du Président de cet organe délibérant qui ont fuité dans un enregistrement sonore de sa réunion du 18 juin avec les députés nationaux ainsi que la contradiction avec le donateur des jeeps.

Au vu de ces contradictions qu’ils estiment fragrantes, ces députés de l’ECiDé invitent le Bureau de la Chambre Basse du Parlement à vendre ces jeeps et à restituer l’argent au Trésor public afin qu’il soit affecté à des besoins sociaux pressants parmi lesquels l’assistance aux sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo, au personnel soignant engagé dans la riposte contre la Covid-19, à la ration alimentaire des militaires engagés dans les opérations à l’Est.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU