lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

RDC-ESPT : Tony Mwaba sollicite le paiement de la prime de brousse aux enseignants des territoires non bénéficiaires des indemnités de transport et de logement

- Publicité-

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba, a sollicité auprès du Gouvernement le paiement de la prime de brousse aux enseignants des territoires non bénéficiaires des indemnités de transport et de logement. Selon lui, ce besoin est urgent dans le secteur éducationnel.

Outre, le paiement de la prime de brousse aux enseignants des territoires non bénéficiaires des indemnités de transport et de logement, Tony Mwaba a plaidé également pour le paiement du deuxième palier de la mise en œuvre de la gratuité consistant en l’ajout de 100 000 CDF à chaque enseignant.

- Publicité-

Le ministre de tutelle a aussi sollicité la prise en charge par le Gouvernement, de la gestion des écoles d’application et des écoles spéciales à travers le paiement de la prise en charge �des enseignants et le paiement des frais de fonctionnement.

Selon le compte rendu de cette dixième réunion du conseil des ministres, un long débat s’en est suivi notamment pour assurer une meilleure préparation de la rentrée scolaire prochaine.

« Une réunion d’harmonisation sur les questions budgétaires sera organisée autour du Premier Ministre avec les Ministres concernés permettant notamment
la prise en charge des autres paliers de la gratuité de l’enseignement primaire considérée comme une question prioritaire pour le Gouvernement », peut-on lire dans le compte rendu.

Entre-temps, le Conseil a décidé de soumettre à l’examen d’une Commission ad hoc présidée par le Premier Ministre avec les Ministres sectoriels concernés sur les aspects budgétaires.

« Le Conseil des Ministres a approuvé l’état des lieux fait par le Ministre l’Enseignement
Primaire, Secondaire et Technique sur la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement
primaire et a décidé de soumettre à l’examen d’une Commission ad hoc présidée par le
Premier Ministre avec les Ministres sectoriels concernés sur les aspects budgétaires », ajoute le compte rendu.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU