PUBLICITÉ

Ituri : deux militaires FARDC dont un officier condamnés à 5 et 2 ans par la cour militaire pour perte d’armes

La cour militaire de la province de l’Ituri a condamné le vendredi 2 juillet 2021 deux militaires FARDC poursuivis pour avoir perdu les armes de guerre dans le territoire d’Irumu. Le premier militaire au grade de Lieutenant-Colonel du nom de Jean-Lambert Munano, chargé de logistique dans le régiment des FARDC basé à Bogoro est condamné à cinq ans de servitude pénale sans circonstances atténuantes avec une amande de 250.000 FC à payer dans les trois mois.

Le second militaire, c’est un adjudant répondant au nom de Ngwanga Bodolo Bienvenu chargé de pointage au sein de ce même régiment basé à Bogoro qui a écopé de deux ans de servitude pénale dans ce dossier qui l’opposait au ministère public.

La cour militaire a aussi examiné les dossiers de trois autres militaires FARDC qui sont poursuivis pour violation des consignes, incitation des militaires à commettre des actes contraires à la loi et à la discipline pendant l’attaque de Boga le 30 mai dernier.

Le porte-parole de l’armée en Ituri qui se réjouit de cet arrêt de la cour militaire supérieur de l’Ituri a précisé que c’est un signal fort lancé aux éléments de forces de l’ordre avant de les rappeler à la discipline et au respect des consignes.

Signalons que cet arrêt est le premier de cette cour militaire depuis son installation dans cette province qui est gérée actuellement par un gouverneur militaire dans le cadre de l’état de siège décrété par le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi pour mettre fin à l’activisme des groupes armés locaux et étrangers.

Gloire Mumbesa, depuis Djugu

- Publicité -

EN CONTINU