PUBLICITÉ

Le mouvement Congo en-avant demande à Félix Tshisekedi de clarifier ses propos sur Kamerhe

« Vital Kamerhe est non seulement quelqu’un de sérieux, de correct, je suis convaincu qu’il jouera à nouveau un rôle dans le pays », tels sont les propos du Président de la République, Félix Tshisekedi interrogé au sujet de son ancien directeur de cabinet et allié dans la coalition CACH au cours d’une interview diffusée le jeudi 01 juillet sur les antennes de la Radio Télévision Nationale Congolaise, (RTNC).

Depuis lors, ces propos continuent à susciter diverses interprétations au sein de l’opinion. Pour les partisans de Vital Kamerhe, cette déclaration du Président de la République confirme une nouvelle fois l’innocence de leur leader et une instrumentalisation de la justice.

Pour le mouvement citoyen Congo en-avant, « le Chef de l’Etat a donné l’impression de douter de l’indépendance de la justice ou même de son utilisation à des fins politiques, pratique ayant occasionnée la condamnation de Vital kamerhe ».

Dans cette optique, Congo en avant, demande au Chef de l’État de clarifier ses propos.

« Pour lever cette équivoque, le Mouvement Congo en Avant, souhaite que le Magistrat suprême clarifie ses propos qui portent à confusion et jettent un doute énorme sur le combat pour la justice et l’État de droit que mène acharnement, non sans risque, sous les insultes et divers menaces, le mouvement Congo en-Avant, dans le cadre de sa campagne dénommée, « le peuple RECLAME JUSTICE », dans un environnement hostile au changement, double d’une mafia institutionnalisée », peut-on lire dans cette déclaration.

En outre, ce mouvement espère que Félix Tshisekedi mettra tout en cœuvre pour mettre fin à l’impunité et au régime des intouchables.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU