mercredi, octobre 20, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Lubumbashi : Cité dans une affaire de spoliation de maison, le Pasteur Jacques Kalabo « n y est pour rien » (Avocat)

- Publicité-

C’est un dossier qui défraye la chronique à Lubumbashi et même sur les réseaux sociaux. Se disant victime d’accusations sans fondement et de lynchage médiatique dans une affaire de spoliation d’une maison, le Pasteur Jacques Kalabo Wa Mwanza, de l’Église Viens et Vois de la 30e Communauté Pentecôtiste du Congo « n’y est pour rien », d’après son avocat conseil, qui s’est exprimé à travers un communiqué de presse publié ce jeudi 1er juillet 2021 et dont une copie est parvenue à POLITICO.CD.

De prime à bord, Maître Jean Mbumba, a circonscrit son intervention au nom et pour le compte du Pasteur Jacques Kalabo dans le dossier relatif à la vente d’une maison située au N°120 de l’avenue Kilela Balanda dans la commune et ville de Lubumbashi.

- Publicité-

En effet, Jacques Kalabo a été accusé malencontreusement de spoliation, d’après son avocat conseil. Maître Jean Mbumba explique que son client « n y est pour rien ». A l’en croire, le Pasteur est intervenu dans ce dossier selon les normes de son métier de l’époque, lorsqu’il fut « défenseur judiciaire ».

Pour la petite histoire, le Pasteur Jacques Kalabo a été traduit en justice dans ce dossier où il a présenté ses moyens de défense par le biais de ses avocats. Après instruction, note Maître Jean Mbumba, l’affaire a été classée sans suite au Parquet près la cour de grande Instance du Haut-Katanga.

En rappel des faits, Maître Jean Mbumba précise que « le Révérend Pasteur Jacques Kalabo fut défenseur judiciaire dans la ville de Lubumbashi au sein du cabinet de Me Manrique et collaborateur direct (de celui-ci). Ce dernier fut Avocat de la famille du Du Moulin, propriétaire de la maison située au numéro 120 de l’avenue Kilela Balanda dans la commune de Lubumbashi, dont ils ont confié la vente à Me Manrique en lui donnant une procuration pour ce faire. »

Et de poursuivre:

« Après un temps, Me Manrique qui avait reçu procuration pour la vente de la maison devait se déplacer pour le Zimbabwe, et comme les démarches pour la vente étaient déjà entamées et qu’il y avait déjà des candidats acheteurs qui passaient, étant dans l’obligation de se déplacer, fera une procuration en substitution à Me Jacques Kalabo, pour lui permettre de vendre au nom et pour le compte de Du Moulin au cas où un acheteur se présentait pendant son absence (…) »

Dédouanant le Pasteur Jacques Kalabo, son Avocat conseil persiste arguant « au vu de ce qui précède, il est clair que Me Jacques Kalabo n’a jamais été en contact avec Du Moulin, et raisonnablement, n’a jamais eu de compte à rendre à Monsieur du Moulin parceque n’ayant pas reçu mandat de ce dernier. »

« En l’absence de Me Manrique et après plusieurs procédures judiciaires devant le tribunal de Grande Instance, tout comme devant la Cour d’Appel, l’immeuble fut vendu et le prix de la vente a été logiquement remis à celui qui avait reçu mandat de Monsieur Du Moulin et qui devrait transférer l’argent au véritable propriétaire. Les preuves sont là, elles sont éloquentes et se retrouvent dans le dossier judiciaire », a soutenu Maître Jean Mbumba.

Après cette communication qui sert de mise en grade formelle, le Pasteur Jacques Kalabo par ses équipes, se réserve le droit de répliquer ou le cas échéant de traduire en justice toute atteinte à sa personne.

Junior Ngandu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Nous voulons vous informer… en tant qu’expert du média et des arnaques.
    Nous sommes Anonymous, groupe indépendant de négociation d’injustices.
    Notre équipe, composé aussi d’individus maîtrisant la loi, sont implantés aux États-Unis, en Angleterre, au Canada, en Suisse, en France et en Belgique.

    Notre équipe à étudié cette affaire pendant 6 mois et vérifié tous les documents de ce dossier.
    Il est clair et sans nul doute que cette affaire est en faveur de Mr. DUMOULIN, le plaignant dans cette affaire. Il concerne une spoliation de 50 années donc les accusés transpirent.

    La réalité dit ceci :
    -Dire que la justice à classé cette affaire « sans suite » est un terrible mensonge.
    Merci de nous préciser QUAND CETTE AFFAIRE FÛT CLÔTURÉE ?
    Cette affaire est d’ailleurs toujours en cours et vous pouvez le vérifier par vous-mêmes.

    -Es-ce qu’une substitution de Mandat, obtenue par Jacques Kalabo en 1990 au temps du Zaïre, peut être utilisée en 1998, 2006 et 2018 au temps du Congo SANS AUCUN DOCUMENT DE DUMOULIN approuvant les dites transactions ? …je pense que NON.

    DUMOULIN connaît son avocat MURCIA depuis de nombreuses années et lui fait confiance mais n’a jamais entendu parler de KALABO qui est le jeune assistant malhonnête de l’époque comme le dossier semble le démontrer. Aujourd’hui Pasteur, il roule des mécaniques mais la vérité vas bientôt éclater.

    Si cette affaire vous intéresse vraiment, peut importe de quel côté vous vous situez, je vous invite à vous rendre sur ma page, RAYMOND REDDINGTON ANONYMOUS et de lire attentivement les articles d’accusations qui sont très complets et datés.
    Lorsqu’ils sont datés, cela veut dire que des documents des preuves accompagnent ces dates et ces faits DONC vous pouvez VOUS FAIRE VOTRE PROPRE OPINION sans pour autant croire la nôtre.

    AU MOINS, vous aurez les éléments réels du dossier.
    https://www.facebook.com/Anonymous.rdc/

    Red.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :