PUBLICITÉ

Félix Tshisekedi sur sa nouvelle coalition : « l’Union sacrée n’est pas une formation politique ni une nouvelle plateforme »

Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a accordé un entretien au magazine Jeune Afrique au cours duquel il a expliqué le but de la coalition Union sacrée de la nation et a passé en revue les questions d’actualités le concernant.

Répondant à la question sur la stratégie de cette vaste majorité qui ressemble à un attelage pour le moins héteriloclite, Félix Tshisekedi fait savoir que l’Union Sacrée n’est une nouvelle formation politique ni une nouvelle plateforme. Mais, à l’en croire, c’est une union de bonnes intentions, ce qui peut expliquer l’hétérogénéité de ses composantes.

« J’ai invité la classe politique à me rejoindre dans cette union-là sur la base des principes que je défends : la sécurité des populations, surtout dans l’Est; l’amélioration du quotidien des congolais ; la lutte contre la corruption…», a-t-il laissé entendre.

L’Union sacrée, a-t-il indiqué, a été créée pour nous permettre de mener les réformes attendues jusqu’à la fin de son mandat. « Pour le reste, nous aviserons au moment des élections. Ce n’est qu’à ce moment-là que nous évoquerons d’éventuelles coalitions, ainsi que les programmes et les ambitions des uns ou des autres », a-t-il renchéri.

D’après lui, aujourd’hui c’est le temps de l’action, pas celui des calculs politiques.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU