PUBLICITÉ

Lubumbashi : Molendo Sakombi promet de ‘’transformer les Affaires foncières en une administration modèle’’

Les cadres et agents de l’administration foncière des provinces issues du démembrement de l’ex Katanga, à savoir le Haut-Katanga, le Lualaba, le Haut-Lomami et le Tanganyika, sont en atelier de renforcement des capacités. L’ouverture de ce séminaire a été présidée ce lundi 28 juin 2021, par le Ministre de tutelle, Aimé Sakombi Molendo.

Dans son allocution de circonstance, Aimé Sakombi a insisté sur le caractère que revêt cet atelier, en ce qu’il permet de recadrer la gestion de la terre qui est source de multiples conflits, et qui constitue une menace permanente pour la paix sociale.

Pour le Ministre des Affaires foncières, cet atelier de renforcement des capacités, se veut une réponse aux défaillances constatées dans le traitement des dossiers ainsi que dans les procédures de délivrance des titres immobiliers face au manque de maîtrise de la loi foncière quant aux règles de compétences.

‘’Je suis ici pour porter les voix du Chef de l’Etat, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et du Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, qui ont lancé une croisade contre les dérives de gouvernance, en plaidant pour la maximisation des recettes dans tous les secteurs’’, a déclaré Aimé Sakombi. Et d’ajouter ‘’Aux Affaires foncières, je dois vous dire que je n’ai qu’un seul leitmotiv: atteindre les assignations fixées par le gouvernement et même les dépasser le plus largement possible, pour faire des Affaires foncières un bien meilleur contributeur au budget de l’Etat.’’

Aux agents et cadres des circonscriptions foncières issues du démembrement du Katanga, le Ministre Aimé Sakombi a évoqué l’enjeu qui consiste à réduire au mieux les conflits fonciers et immobiliers dans les cours et tribunaux partout à travers la RDC. ‘’Il est impératif d’améliorer nos pratiques administratives afin de permettre non seulement à l’Etat Congolais de rentrer dans ses droits dans le secteur du foncier mais aussi de sécuriser les assujettis et concessionnaires appelés à collaborer avec notre Administration’’, a-t-il rappelé.

Le patron des affaires foncières a lancé un rappel à l’ordre des troupes pour gagner la bataille de la maximisation optimale des recettes. ‘’A ce sujet, nous avons réussi à faire passer le projet de Bancarisation obligatoire de toutes les opérations foncières et immobilières; ce qui va mettre fin aux pratiques de minoration des frais dus à l’Etat, et permettre d’augmenter substantiellement les ressources générées par notre Administration’’, s’est-il félicité.

Aux Responsables des circonscriptions foncières qui n’atteindront pas leur assignation budgétaire, Aimé Sakombi a soutenu qu’ils seront écartés. Par contre, il a promis des primes spécifiques discutées avec le Ministre des Finances, qui seront allouées à ceux qui dépasseront les assignations leur dédiées.

‘’Je fonde beaucoup d’espoir sur ce séminaire-atelier pour changer radicalement l’image de l’administration foncière, et matérialiser notre objectif d’augmenter considérablement notre apport au Trésor public’’, a-t-il indiqué. Et de conclure ‘’Pour ma part, je dis qu’aux Affaires foncières, rien n’est impossible. Je prends l’engagement solennel de transformer les Affaires foncières en une administration modèle.’’

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU