PUBLICITÉ

Covid-19 : 5,9 millions de doses des vaccins Pfizer, Sinovac, Johnson & Johnson’s attendues en RDC

La République Démocratique du Congo recevra dans les prochains jours, 5,9 millions de doses d’autres types des vaccins dont Pfizer, Sinovac, Johnson &Johnson’s. L’annonce a été faite au cours de la réunion du conseil des ministres du vendredi 25 juin par Jean-Jacques Mbungani Mbanda, Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention faisant le point de la situation générale de la pandémie à Covid-19.

Avec l’arrivée prochaine de ces 5,9 millions de doses d’autres types, la RDC pourra ainsi diversifier les types de vaccins, elle qui utilisait depuis le lancement de la vaccination en avril dernier, le vaccin Astrazeneca.

« La vaccination est aujourd’hui un élément majeur de la riposte », a fait savoir le Ministre de la Santé.

En outre, il a indiqué que le Gouvernement a accentué la communication sur la nécessité de scrupuleusement respecter les mesures barrières et de prendre le vaccin. Pour prêcher par l’exemple, le patron de la santé a annoncé qu’il se fera vacciner avec quelques membres du Gouvernement au début du mois de juillet prochain.

Évoquant la situation pandémique à Kinshasa, l’épicentre de l’épidémie, le Ministre de tutelle a fait savoir au conseil que l’hôpital du Cinquantenaire, avec ses 250 lits, a été réquisitionné pour renforcer la capacité d’accueil des malades Covid-19.

Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a proposé les mesures suivantes :

  • L’achat en urgence des milliers de prélèvements et de réactifs de laboratoire, tests y compris ;
  • La réouverture du Centre de traitement Covid-19 de l’hôpital du Cinquantenaire qui peut abriter plus de 250 personnes malades ;
  • Une commande supplémentaire en oxygène pour fournir les hôpitaux non planifiés mais qui reçoivent les malades Covid-19 ;
  • L’intensification de la vaccination contre la Covid-19 en général, dans les camps et milieux carcéraux en particulier.

D’après le dernier bulletin épidémiologique de la cellule de riposte, il en ressort que depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 38 937 dont 38 936 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 896 décès et 28 115 personnes guéries.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU