PUBLICITÉ

Véhicules offerts aux députés : l’ECiDé de Fayulu refuse l’offre et invite la BCC à expliquer la ligne budgétaire qui a permis cet achat

Au cours d’une conférence de presse tenue, ce vendredi 25 juin dans son siège national, le Parti politique ECiDé de Martin Fayulu a donné sa position sur l’affaire dite des « Jeeps » en faveur des députés nationaux.

Dans une déclaration faite par le député Jean Baptiste Kasekwa, l’Ecidé invite le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC) à expliquer à la population congolaise, sous quelle ligne budgétaire le fond qui a permis l’achat des Jeeps destiné aux députés nationaux a été décaissé.

« Nous, députés nationaux élus de l’ECiDé demandons c’est qui suit : invitons formellement le Procureur près la Cour de Cassation à initier rapidement une enquête sur ce possible infraction de corruption, d’enrichissement sans cause et de détournement de deniers publics ; invitons aussi le directeur général de la banque centrale du Congo à expliquer à l’opinion publique sous quel ligne budgétaire les sommes destinées à l’achat de ces 500 Jeeps ont été retirés », a déclaré Jean Baptiste Kasekwa, député national de l’ECiDé.

Dans la foulée, les députés nationaux membres de l’ECiDé ont demandé à l’ensemble de députés nationaux, d’exiger au bureau de l’Assemblée nationale de vendre ces Jeeps et de restituer l’argent au trésor public en vue d’orienter cette somme à d’autres urgences notamment à l’aide des sinistrés de l’éruption volcanique du Nyiragongo et à la motivation des FARDC.

  • Bernard Mpoyi
- Publicité -

EN CONTINU