PUBLICITÉ

Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE : Jean-Marc Kabund plaide pour la disponibilité des vaccins pour tous les pays

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund a participé ce vendredi 25 juin à la 40eme session de l’Assemblée parlementaire paritaire Afrique, Caraïbe et Pacifique et l’Union Européenne, en sigle ACP-UE.

Dans son intervention, le premier vice-président de l’Assemblée nationale a tout d’abord exposé la situation sanitaire actuelle du pays caractérisée par la recrudescence de la troisième vague de la pandémie avant de plaider pour la mise en disposition égale du vaccin pour tous les pays afin stopper la propagation à grande échelle de la pandémie.

«A l’instar de beaucoup des pays à travers le monde, notre pays connait aussi une situation sanitaire très préoccupante essentiellement dûe à la recrudescence de la pandémie de covid-19. Cette 3e vague s’annonce d’autant plus virulente que seules les mesures barrières ne suffisent pas. A l’absence d’une thérapeutie adaptée, le vaccin constitue présentement la voie la mieux indiquée pour stopper une propagation à grande échelle. Il est de ce fait crucial qu’il soit rapidement disponible et à la portée de tous les pays », a-t-il demandé.

Pour la petite histoire, l’assemblée parlementaire paritaire ACP-UE a été créée en 2003 pour rassembler les représentants élus de l’Union européenne (les membres du Parlement européen) et les représentants élus des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (pays ACP) signataires de l’Accord de Cotonou au Bénin en 2000.

Le partenariat ACP-UE est principalement axé sur l’éradication de la pauvreté et le développement durable et inclusif des pays ACP et des pays de l’UE. Il couvre trois domaines d’action essentiels dont la coopération au développement, le dialogue politique et le commerce.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU