PUBLICITÉ

Véhicules offerts aux députés : « je ne suis ni preneur, ni souscripteur à cette opération » (Delly Sessanga)

A travers une mise au point faite ce mercredi 23 juin, le député national, Delly Sessanga se dit non concerné par la dotation des véhicules aux députés nationaux. L’élu de Luiza qui évoque les raisons de convenances personnelles, note également la confusion autour de l’octroi desdits véhicules de marque Hyundai Pallisad.

« C’est par devoir de transparence et convenances personnelles et compte tenu de la confusion autour du don et/ou crédit des véhicules aux députés, je ne suis ni preneur ni souscripteur à cette opération », annonce Delly Sessanga.

Et de poursuivre : « depuis 3 ans, je mène par conviction une lutte acharnée pour la réduction du train de vie de l’Etat, option de politique publique à la quelle de plus en plus des compatriotes se convertissent par le discours. Servir par devoir, loin de tout privilège, telle est ma devise ».

Delly Sessanga indique également que « ce serment implique discipline, renoncement à certaines pratiques institutionnelles et une certaine exigence de rigueur ».

L’affaire 500 véhicules destinés aux députés nationaux défraye la chronique et est à la base d’un tollé au sein de l’opinion. En effet, tout est parti d’un élément sonore relayé par le magazine Jeune Afrique attribué au Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, lors de sa dernière rencontre avec les députés nationaux de l’union sacrée de la nation à Kinshasa. Dans cet audio, Christophe Mboso indique que les 500 jeeps qui seront données à tous les députés nationaux est un cadeau du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi.

Une position contredit par la suite par le bureau l’assemblée nationale. Faisant suite aux informations qu’il qualifie de tendancieuses distillées dans l’opinion au sujet de cette affaire, le bureau de l’Assemblée nationale confirme qu’il avait passé la commande de 500 jeeps de marque Hyundai auprès d’une firme de la place, dans le respect des normes et qui seront accordées à crédit aux Honorables Députés.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU