PUBLICITÉ

Goma : Denise Nyakeru Tshisekedi poursuit sa ronde auprès des sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo

L’épouse du Chef de l’État, Denise Nyakeru Tshisekedi, continue ses actions en faveur des sinistrés du volcan Nyiragongo à Goma. Le mardi 22 juin, la Première Dame s’est rendue à 3 sites.

Le centre de promotion sociale de Karisimbi à Goma a été le premier site à accueillir Denise Nyakeru Tshisekedi. Sur place, après la catastrophe naturelle qu’a connue la ville, le centre a offert refuge à plusieurs enfants qui n’ont pas pu retrouver leurs parents. Le centre de promotion sociale de Karisimbi est un centre de l’État qui prend en charge les enfants non accompagnés. La cellule de communication de la Première Dame renseigne qu’il travaille en étroite collaboration avec les orphelinats de la province.

La Présidente de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi a apporté une assistance en vivres et non vivres pour soulager non seulement les besoins des enfants victimes de l’éruption volcanique mais aussi tous les autres orphelins encadrés dans ce centre depuis des années.

L’école Molière Musandji au quartier Kasika, dans la commune de Karisimbi, est le deuxième site visité par la Présidente de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT). Cet établissement sert de refuge à plusieurs ménages après l’éruption volcanique. Et pour ne pas déroger à ses actions, l’épouse du Chef de l’Etat a encouragé ces derniers et a fait un don en vivres et non vivres.

« Je suis venue vous rendre visite après cet incident survenu à Goma. Je sais que vous passez des moments difficiles mais sachez que nous sommes de cœur avec vous ».

Un plaidoyer a alors été formulé par ces élèves qui partagent leurs locaux avec les sinistrés, à l’endroit de la Première Dame pour une solution idoine.

Sa ronde journalière, Denise Nyakeru Tshisekedi la bouclera à l’hôpital général de référence de Virunga. À lui seul, cette formation hospitalière a une faible capacité d’accueil face à une population estimée à plus de 600 000 habitants.

« Face à toutes ces doléances reçues partout où elle est passée, la Première Dame a promis de porter sa voix aux membres du gouvernement pour des solutions palliatives.
La Première Dame a soldé les frais d’hospitalisation de plusieurs malades à l’hôpital Virunga », renseigne sa cellule de communication.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU