jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 12:31 12 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 12:31 12 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 12:31 12 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 12:31 12 h 31 min

l'info en continu

Lutte contre la Covid-19 à Kinshasa : Gentiny Ngobila annonce des nouvelles amendes

- Publicité-

Dans un arrêté rendu public lundi 21 juin 2021, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a déterminé les amendes à verser par les contrevenants aux mesures de renforcement prises par le Président de la République, Félix Tshisekedi et le Gouvernement central pour lutter contre la troisième vague de la pandémie de coronavirus qui sévit en RDC et particulièrement à Kinshasa qui demeure l’épicentre.

Parmi ces mesures, il y a notamment le port correct des masques, interdiction de la vente sur la voie publique, le rassemblement ou manifestations de plus de 20 personnes aussi bien sur les lieux publics que privés clos, la réduction à 50% de la capacité d’accueil, pour ne citer que celà.

- Publicité-

Il s’agit des amendes ci-après :

  • Pour défaut de port du masque: 10.000 FC
  • Couvre feu : 50.000FC
  • Taxi-moto avec plus d’un passager: 20.000FC

-Transports publics dépassant 50% de capacité d’accueil et avec passagers debout : 100.000 FC

  • Restaurants dépassant 50% de capacité d’accueil : de 100.000 FC à 1.000.000 FC
  • Ouverture terrasses, bars et lounge bars: 10.000 FC pour le client, et de 100.000 FC à 1.000.000 FC pour le propriétaire,
  • Ouverture boîte de nuit : 10.000 FC pour le client, et de 200.000 FC à 2.000.000FC pour le propriétaire,
  • Organisation des deuils et veillées mortuaires : 500.000 FC. Si ces derniers sont organisés dans une salle ou un funérarium, celui-ci sera fermé pour une durée de 15 jours et le propriétaire sera puni d’une amende allant de 500.000FC à 1.000.000 FC.

Pour les manifestations de plus de 20 personnes : de 200.000 FC à 1.000.000FC à charge de l’organisateur de la manifestation, et le propriétaire du lieu d’organisation des manifestations sera puni d’une amende de 1.000.000 FC à 2.000.000FC. Et en cas de non respect des mesures barrières par une église, celle-ci sera fermée pour une durée de 15 jours.

Par ailleurs, l’autorité urbaine de Kinshasa de Kinshasa précise qu’en cas de récidive, l’amende telque fixée sera doublée.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU