PUBLICITÉ

Assemblée nationale : le bureau Mboso affirme que les 500 véhicules annoncés sont à « crédit »

L’attribution de 500 véhicules de marque Hyundai Pallisad aux députés nationaux est au coeur d’un tollé général en RDC. A travers un communiqué rendu public ce mardi 22 juin 2021, le bureau Christophe Mboso par le biais du Rapporteur de l’Assemblée Nationale Joseph Lembi Libula, est sorti de son silence.

Faisant suite aux informations qu’il qualifie de tendancieuses distillées dans l’opinion au sujet d’achat des véhicules destinés aux députés nationaux, le bureau de l’Assemblée nationale confirme qu’il avait passé la commande de 500 jeeps de marque Hyundai auprès d’une firme de la place, dans le respect des normes.

« La commande de 500 jeeps, est payée par une banque privée, sur la base d’un accord entre celle-ci et l’Assemblée Nationale », a indiqué le Rapporteur de la chambre basse du parlement Joseph Lembi. Et d’ajouter : « les Jeeps commandées par le bureau comme à chaque législature, seront accordées à crédit aux Honorables Députés. »

« Chaque institution a ses traditions et pratiques. À l’Assemblée Nationale, a chaque législature, il a été décidé que le bureau acquiert les véhicules et les distribuent aux Députés Nationaux. C’est ainsi qu’en 2003, il y eu des Jeeps Nissan X Trail, en 2006 de Nissan Patrol, en 2011 Toyota Prado TXL », s’est justifié le bureau Mboso face à l’indignation suscitée dans l’opinion après l’annonce de l’arrivée de 500 véhicules au profit des élus.

Pour le Rapporteur de l’Assemblée nationale, « l’octroi des jeeps aux Honorables députés participe à la prestation sociale de ces derniers et procède de l’engagement pris par le bureau de l’Assemblée nationale de donner un sens élevé au mandat représentatif et au statut de parlementaire. »

Pour expliquer cette dotation, dans son argumentaire, Joseph Lembi a soutenu que « les Honorables députés nationaux se rendent aux travaux de la plénière ou en commissions par moto et en taxi. L’Assemblée Nationale a enregistré beaucoup d’accidents. Il est plutôt honorable qu’un élu de la nation ait la mobilité qui lui donne un peu plus de dignité. »

Et de conclure par des questionnements : « qu’est-ce qui est illégal ? qu’est-ce qui est immoral ? Qu’est-ce que puisse être considéré comme manque de solidarité envers notre peuple? »

Pour rappel, d’après un document sonore relayé par le magazine Jeune Afrique et attribué au Président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso N’kodia, a en marge d’une réunion tenue à Kinshasa le 18 juin 2021 avec les Députés Nationaux membres de l’Union Sacrée de la Nation, annoncé l’arrivée dans les prochains jours des 500 Jeeps destinées aux élus de la chambre basse du parlement, en guise de remerciement par le Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU