PUBLICITÉ

Après le passage du Président Tshisekedi à Beni, le Député Paul Muhindo note « l’amélioration » de la situation sécuritaire

Face à l’insécurité qui sévit dans la partie Est de la RDC en général et à Beni en partie, le passage du Chef de l’état Félix Tshisekedi dans cette région, est vu comme une lueur d’espoir pour l’instauration de la paix.

D’après le Député Paul Muhindo Vahumawa, élu du territoire de Beni, cette visite du Chef de l’état, lui a permis d’avoir « une nouvelle conception sur la question sécuritaire de Beni, contrairement aux mensonges qui lui étaient partagés par des officiels pour désorienter sa vision. »

Paul Muhindo, a ssouligné que, « des nouvelles mesures communicationnelles, ont été prises, pour que seule la vérité parviennne à Félix Tshisekedi. »

En outre, cet élu de Beni, a exhorté la population à collaborer avec l’armée et de la faire confiance, tout en se désolidarisant de l’ennemi.

« j’ai lu en lui [ le Chef de l’état, ndlr], une humilité à cœur, à chaire, qui le caractérise. Je retiens de son séjour, qu’il y a eu rétablissement et y a eu avancement dans la situation sécuritaire de chez-nous. Depuis que nous nous battons pour le retour de la paix dans notre contrée, il y a eu beaucoup des mensonges qui sont souvent véhiculés par des personnes animées de mauvaise volonté. Mais, suis content du fait que, le Président a reconnu qu’il y a eu beaucoup de magouilles, et même dans certaines communications qui lui étaient faites, s’agissant par exemple du nombre de l’effectif des militaires. »

« Et donc, il [ le Chef de l’état a reconnu qu’il y a des magouilles, il y a eu des mauvaises pratiques au sein même de notre armée, des services et tout, et le Chef de l’État nous a recommandé de ne pas nous focaliser sur ça, mais que nous devons avancer pour voir comment construire la paix ensemble. On n’obtient jamais la paix sur base du mensonge. Le mensonge ne peut jamais être le matelas du retour de la paix. Voilà pourquoi je tiens ici à saluer cette évolution dans la compréhension des faits, de ce qui se passe ici chez nous. Il faut que cette vérité soit rétablie et c’est dans cette paix que la paix sera retrouvée », a-t-il fait savoir.

Paul Muhindo a condamné l’attitude de certains officiels qui préfèrent laisser le mensonge primer à la place de la vérité. Pour ce faire, cet élu du peuple a précisé que le Chef de l’État a avoué que les rapports qui lui parvenaient à Kinshasa sur la situation de Beni étaient erronés. C’est ainsi qu’il a demandé à tous les services, de mettre au centre de leur gestion la rationalité pour vaincre la guerre.

Il faut signaler que, lors de son séjour à Beni, le Président Félix Tshisekedi avait échangé avec les couches sociales, qui lui avaient donné certaines révélations sur la situation sécuritaire dans cette partie de la RDC.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

EN CONTINU