PUBLICITÉ

Nord-Kivu : 6 pêcheurs pris en otage par les miliciens Maï-maï à Kagezi

Six pêcheurs de la pêcherie de Nyakakoma sur les eaux du lac Édouard, ont été pris en otage par les miliciens Maï-maï Kadima basés à Chanikac, dans la province du Nord-Kivu.

Selon Aimé Mukenda notable de Rutsuru qui a alerté la presse ce dimanche 20 juin 2021, ces pecheurs ont été emmenés dans la brousse à la hauteur de Kagezi, avec un moteur hors-bord.

Il tire la sonnette d’alarme demandant au Gouvernement congolais de pencher son attention sur la protection des pêcheurs car ils demeurent victimes des tracasseries de la part non seulement des étrangers à l’instar de la marine ougandaise mais aussi des miliciens Maï-maï.

« Nos pêcheurs congolais sont victimes de plusieurs tracasseries sur les eaux du lac Édouard dont les arrestations arbitraires par la marine ougandaise,le paiement des taxes sans quittance de 10.000 francs Congolais par pirogue,le kidnapping. Nous condamnons tous ces actes et nous demandons à notre Gouvernement congolais de protéger nos pêcheurs sur les eaux du lac Édouard et de traquer tout les forces négatives qui se cachent dans le parc national de Virunga. Aux nouveaux dirigeants militaires de faire un tour sur les eaux du lac Eduard pour s’imprégner de l’insécurité et les conflits qui sont en gestion dans les pêcheurs et y apporter une solution. En plus renforcer notre marine congolaise qui n’est pas visible sur les eaux du lac Eduard », a-t-il fait savoir.

Il faut rappeler que ces pecheurs demeurent en captivité, leurs ravisseurs ne se sont pas encore prononcés. Cette pratique devient de plus en plus monnaie courante sur les eaux du lac Édouard.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

EN CONTINU