PUBLICITÉ

Koffi Olomide: « La violence la plus inhumaine et cruelle consiste à ne rien faire pour soulager les souffrances de la population »

L’artiste musicien congolais Koffi Olomide, est revenu sur la situation sécuritaire et socio-économique qui sévit en République Démocratique du Congo. Invité de TV5 le samedi 19 juin 2021, il s’est attelé notamment sur les violences sexuelles et les exactions dans l’Est du pays. A l’en croire, « la plus cruelle des violences, est celle qui consiste à ignorer le peuple ». Cette légende de la musique africaine, s’interroge du fait que la RDC a beaucoup de richesses mais sa population « n’a pas le sourire ».

« La violence la plus inhumaine et cruelle, c’est celle qui consiste à ignorer le peuple. C’est-à-dire, à ne rien faire pour soulager les souffrances de la population. Comment vous voulez que, dans un pays où il y a de l’or, les diamants, tout le potentiel, et il n’y a personne qui a le sourire. Tout le monde se plaint. Tout le monde pleure. C’est le cas aujourd’hui du Congo. À côté de ça, il y a aussi la Covid-19 », tonne Koffi Olomide.

Dans la même logique, Koffi Olomide s’indigne de l’enrichissement des gouvernants qui ont « un cœur à ignorer le peuple ». Il souhaite que cette situation s’arrête.

« Je me demande, comment on peut avoir un cœur à ignorer le peuple. Nous apprenons tous les jours qu’il y a de ces politiciens, qui se mettent plein les poches. Non seulement ça, il y a aussi de gens qui perçoivent le salaire pour ne rien faire, parce qu’ils ne servent pas le peuple. Il faut que ça finisse. Cette violence est plus cruelle que les guerres, parce que nous savons d’où on tire les canons. Mais il y en a qui vivent comme s’ils n’étaient pas dans ce pays, où les gens pleurent », fait-il remarquer.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU