mercredi, juillet 28, 2021
DRC
48,970
Personnes infectées
Updated on 28 July 2021 à 13:54 13 h 54 min
DRC
18,450
Personnes en soins
Updated on 28 July 2021 à 13:54 13 h 54 min
DRC
29,497
Personnes guéries
Updated on 28 July 2021 à 13:54 13 h 54 min
DRC
1,023
Personnes mortes
Updated on 28 July 2021 à 13:54 13 h 54 min

l'info en continu

Troisième vague Covid-19 en RDC : 440 nouveaux cas confirmés et 12 décès enregistrés dimanche

- Publicité-

Les chiffres de nouvelles contaminations continuent à grimper depuis fin mai. En effet pour la seule journée de dimanche 13 juin, le secrétariat technique de la riposte à la pandémie de coronavirus a rapporté dans son bulletin épidémiologique 440 nouveaux cas confirmés dont 416 à Kinshasa, 17 au Nord-Kivu, 4 à la Tshopo et 3 au Sud-Kivu.

Avec ses 17 cas confirmés enregistrés, la province du Nord-Kivu, la deuxième la plus touchée après Kinshasa a dépassé la barre de trois mille (3.000) cas contaminés de Coronavirus.

- Publicité-

Dans la même journée, renseigne l’équipe de riposte, 12 nouveaux décès des cas confirmés ont été signalés dans les Centres de Traitement de Covid à Kinshasa.

Par ailleurs, il y a eu 24 nouvelles personnes déclarées guéries dans les centres de traitements de covid, ni parmi les personnes suivies à domicile (Zones de santé) à Kinshasa.

Selon les informations de l’équipe de riposte à la pandémie en RDC, 5.137 échantillons ont été testés en 24 heures, comprenez la journée du dimanche.

En ce qui concerne la vaccination, seulement 34.330 personnes ont été vaccinées avec Astrazeneca dans 7 provinces jusqu’au 12 juin 2021.

A ce sujet, le Président de la République a d’ailleurs révélé au cours d’un point de presse dimanche dernier à Goma, qu’une autre campagne de sensibilisation de la population à la vaccination sera lancée afin d’accroître l’information auprès du public. Il a fait savoir aussi que le pays va diversifier les vaccins.

« Nous avons eu l’impression qu’au Congo que ça n’a pas beaucoup pris et je comprend que le produit qui est arrivé ici était l’Astrazeneca qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, cela a eu pour impact avec la manipulation de réseaux sociaux de refroidir la population mais nous allons entamer une autre campagne parceque d’abord ici nous allons viser la diversification de ce vaccin et aussi accroître l’information auprès du public pour que celui-ci fasse tomber la peur et s’engage» a-t-il souligné.

Rappelons que c’est ce lundi 14 juin que le Président de la République, Félix Tshisekedi annoncera des nouvelles mesures “fortes” pour faire face à la recrudescence de nouveaux cas de contaminations au Coronavirus plus virulents que ceux de deux premières vagues.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU