mercredi, juillet 28, 2021
DRC
48,970
Personnes infectées
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min
DRC
18,450
Personnes en soins
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min
DRC
29,497
Personnes guéries
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min
DRC
1,023
Personnes mortes
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min

l'info en continu

Ituri : 5 miliciens Banyabwisha se rendent aux FARDC

- Publicité-

5 miliciens Banyabwisha munis de 5 armes, se sont rendus aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), à Boga, une agglomération située dans la chefferie Bahema Boga, dans la province de l’Ituri.

Selon le Lieutenant Jules Ngongo Tshikudi, porte-parole des opérations secteur opérationnel de l’Ituri, ces hommes armés sont tous des sujets Banyabwisha.

- Publicité-

“Suite à la pression militaire, l’intensification des opérations de la pression militaire exercée sur ces hors la loi, sur les ADF et leurs alliés, que nous avons enregistré 5 redditions de Banyabwisha avec 5 armes du type AK47. Ils sont déjà au niveau de l’État major secteur opérationnel. C’est comme ça que nous disons, rien ne pourra nous empêcher, nous sommes ranger en ordre de bataille, pour traquer tous ces hors la loi, peu importe leurs velléités”, a-t-il fait savoir à la presse.

Suite à cette situation, notre source appelle la population à se ranger dernière l’armée, pour mettre en déroute les ennemis de la paix qui créent terreurs et désolations dans le chef de la population. “L’armée appellle la population à faire un bloc dernière les forces armées pour neutraliser définitivement ces hors la loi, et appelle par ailleurs la population à se désolidariser d’avec les CODECO, ADF et tous leurs alliés, parceque là, nous sommes plus nombreux qu’eux et nous allons gagner”, a déclaré le porte-parole de l’armée en Ituri.

Il faut signaler par ailleurs que, l’armée a annoncé la neutralisation de 21 miliciens CODECO à Fataki, une localité située dans le territoire de Djugu.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Chers sœurs et frères congolais, ces miliciens vaincus militairement ou pas ne doivent jamais être intégrés dans les corps de nos forces armées même si ces personnes ont la nationalité congolaise, leur passage par un tribunal s’avère indispensable et obligatoire avant d’autres procédures !!!

Comments are closed.

EN CONTINU