Maniema : la justice ordonne à la police d’arrêter le Gouverneur déchu Augustin Musafiri

0
2263

Soupçonné de détourner les deniers publics alors qu’il était à la tête de la province du Maniema, la justice congolaise a émis, depuis le 9 juin dernier, un mandat d’amener à l’encontre du Gouverneur déchu Musafiri Nkola Myoma. Ce mandat est l’initiative du parquet général près la Cour de cassation de Kinshasa/Gombe.

L’officier du Ministère public, l’avocat général Simon Mbaka, qui a signé cette correspondance, ordonne à la Police Nationale Congolaise de procéder à l’arrestation du gouverneur déchu du Maniema.

« Vu l’article 15 du code de procédure pénale, nous mandons et ordonnons que le susdit Musafiri Nkola Myoma Auguy soit arrêté et amené devant nous, requerons tous les dépositaires de la force de l’ordre de prêter main forte en cas de nécessité », peut-on lire dans ce mandat d’amener.

Musafiri Nkola Myoma est accusé en complicité avec le chef de secteur de Bangubangu Salamabila, par la Société Civile de Salamabila d’avoir détourné plus de 100.000 dollars américains de redevances minières de cette entité territoriale décentralisée.

Augustin Musafiri Nkola Myoma était d’abord invité à comparaître au Parquet général près la cour de cassation le mardi 8 juin. Un mandat de comparution a été même adressé le 1er juin à Auguy Musafiri par l’Avocat général et officier du Ministère public près la Cour de cassation à Kinshasa/Gombe. Le document faisait savoir au concerné « que faute de ce faire, il y sera contraint conformément à la loi ».

Sur réquisitoire du Procureur du parquet général près la cour de cassation, l’Assemblée provinciale du Maniema avait autorisé les poursuites judiciaires contre le gouverneur Auguy Musafiri Nkola Myoma.

Auguy Musafiri a été déchu de ses fonctions le vendredi 21 mai dernier à la suite d’une motion de défiance initiée par le député Katisamba Makubuli. Son adjoint Jean Pierre Amadi avait également subi le même sort.

Les élus reprochaient au gouverneur Musafiri « le manque de leadership responsable, la gestion calamiteuse des finances publiques et le détournement des deniers publics ».

Les députés provinciaux avaient encore déchu Auguy Musafiri en novembre 2020 à cause notamment de la mégestion du Maniema avant d’être rétabli par la Cour constitutionnelle en début février 2021 et a rejoint la province début mars.

Stéphie MUKINZI