mercredi, juin 16, 2021
DRC
36,222
Personnes infectées
Updated on 16 June 2021 à 19:42 19 h 42 min
DRC
7,485
Personnes en soins
Updated on 16 June 2021 à 19:42 19 h 42 min
DRC
27,880
Personnes guéries
Updated on 16 June 2021 à 19:42 19 h 42 min
DRC
857
Personnes mortes
Updated on 16 June 2021 à 19:42 19 h 42 min

l'info en continu

Nord-Kivu : pour n’avoir pas été à Beni alors qu’il a séjourné à Goma, Sama Lukonde vivement critiqué dans la région

- Publicité-

Après l’indignation des députés nationaux élus du Nord-Kivu parce que le Premier Ministre Sama Lukonde, lors de sa récente visite à Goma, n’avait pas fait mention de victimes des massacres de Beni, où sa présence était vive souhaitée, plusieurs nouvelles réactions similaires s’accumulent au sein de la classe politique et sociale de la ville de Beni.

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi 10 Juin 2021, la Véranda Mutsanga, un groupe de pression oeuvrant dans la ville de Beni, demande une attention particulière du Premier Ministre Sama Lukonde sur la situation sécuritaire dans la région de Beni.

- Publicité-

Pour ce groupe de pression, en se rendant à Beni, le Chef du Gouvernement devrait de lui-même palper du doigt la situation sécuritaire dans cette région que de se livrer sur des rapports éhontés de fausseté. Il condamne ce qu’il qualifie “d’insouciance” et demande à Sama Lukonde de faire de la situation de Beni sa préoccupation majeure.

“Vous venez de rater la première occasion dans laquelle vous alliez jouer un rôle très important. Tout d’abord une visite de réconfort aux déplacés de Goma ensuite couvrir la non présence du Président de la République tant réclamée à Beni. Les victimes et déplacés des massacres sont congolais comme ceux de l’ancienne province de Katangais, prendre des décisions sans consulter et tenir compte des données fournies par le peuple, se basant sur des fausses informations. La vigilance regardante que vous avez manifestée gardée sur nos impôts et nos taxes doit être accompagnée par votre attention particulière à nos problèmes et demandes.une occasion pour nous de condamner le comportement des autorités chefs des institutions, comme nationales qui minimisent notre extermination et ne se soucient pas de nos souffrance”, peut-on lire dans leur déclaration.

Il faut signaler qu’après son arrivée à Goma,les voix s’élevaient pour exiger la présence du premier ministre Sama Lukonde.il avait plutôt estimé nécessaire passer par Bukavu avant de rejoindre la capitale.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Celà prouve en suffisance que le collectif du conseil du chef du gouvernement Sama Lukonde et lui même, ignorent le vrai sens de l’état urgence et ils maîtrisent moins la question sécuritaire de Beni.

    Et aussi, celà juge moins le lobbying que pouvait apporter les leaders et membres du gouvernement ,ressortissants du Nord-Kivu, pour ne pas avoir mener une petite pression sur ce dernier (Son Excellence PM)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU