PUBLICITÉ

Le Ministre de la Santé promet d’accompagner les syndicalistes pour une solution palliative face à la grève dans les hôpitaux publics

Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani, a échangé avec la délégation du Syndicat National des Professionnels de la Santé (SYNAPS), le jeudi 10 juin 2021. Au cours de cette rencontre, Jean-Jacques Mbungani a promis de les accompagner pour une solution rapide au niveau du gouvernement, en marge de la grève en vigueur depuis un temps dans les hôpitaux publics.

« J’ai lu et j’ai entendu différents rapports, mais je pense qu’il serait mieux que nous nous exprimions d’un côté face à l’autre et nous ayons ensemble dégagé les pistes des solutions. À tous problèmes, il y a des solutions mais le début de trouver des solutions commence toujours par les dialogues, les revendications qui sont les vôtres sont de haute facture, d’intérêt, de non alignement et plusieurs autres revendications que j’ai entendues, j’aimerai les écouter par vous-mêmes et également je vous dirai quelle est ma vision par rapport à cette situation et comment est-ce que nous allons trouver des pistes pour résoudre vos différentes revendications », a fait savoir le Ministre de la Santé Publique à la délégation syndicale.

En outre, il a souligné qu’avec la 3ème vague de Covid-19 qui secoue le pays et surtout la situation humanitaire à Goma, que le moment n’est pas favorable, dit-il, pour abandonner nos populations, nos frères et sœurs, nos enfants malades sur les lits des hôpitaux. « Il est de notre devoir de répondre urgemment à vos droits », précise-t-il.

De son côté Jean-Fidèle Boyoo, Président national du SYNAPS a déclaré : « Nous sommes contents du message du Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention. Concrètement, on a compris que la solution directe à nos préoccupations implique et dépend surtout du Ministère des Finances. Parce qu’il s’agit d’une question financière. Donc, c’est de la compétence des ministres des Finances et du Budget ».

Et de poursuivre : « nous n’attendons que notre Ministre de tutelle présente nos problèmes au Gouvernement et, en même temps, nous l’accompagnerons dans l’organisation d’un cadre de concertation. Mais, nous n’allons pas encore demander à la base de désactiver la grève jusqu’à ce qu’on verra le bout du tunnel ».

A noter que ce problème des listes du personnel de santé non alignées remonte à l’époque à l’époque du Gouvernement Ilunga Ilunkamba. Le SYNAPS a expliqué que son exécution a connu un retard suite à la situation de covid-19, tout en confirmant que les listes sont déjà au niveau de la direction de la paie depuis 2020.

Jean-Fidèle, Chef de la Délégation syndicale des professionnels de Santé a conclu en stipulant : « nous croyons aux tractations pour que le problème soit vite résolu, cette fois-ci. Nous sommes très satisfaits par rapport à l’assurance du ministre de la Santé qui a décidé de nous accompagner jusqu’à ce que le Gouvernement prenne une décision politique ».

Christian Kamba

- Publicité -

EN CONTINU