PUBLICITÉ

Beni : l’administrateur militaire officiellement installé

L’administrateur militaire, le Colonel Ehuta Omega Charles, a été officiellement installé comme administrateur du territoire de Beni (Nord-Kivu) ce vendredi 11 Juin 2021.

La cérémonie de remise et reprise entre l’administrateur entrant et sortant Donat Kibwana a été effectuée au bureau administratif devant plusieurs autorités administratives locales, sous la supervision du Colonel Lumbu, chargé de l’administration et logistique au secteur opérationnel Sukola 1 Grand-nord.

Dans son speech, l’administrateur sortant a reconnu la persistance de l’insecurité en dépit des multiples opérations lancées dans le territoire de Beni mais qui n’ont pas abouti. Il dit cependant compter sur les nouvelles mesures prises par le Chef de l’État, celles d’asseoir l’état de siège. Il a, à cette occasion, profité de rassurer les nouvelles autorités sur l’accompagnement de la population dans le rétablissement de la paix dans cette partie.

« La succession des évènements malheureux en dépit des opérations Sukola1 a conduit la population au bord du désespoir. Avec l’état de siège décrété par le Chef de l’État, la population espère au rétablissement de la situation. Je vais vous rassurer du soutien et la collaboration de la population au cours des actions que vous entreprendrez en vue de la pacification et de la sécurisation de la population. Les chefs de bandes des Maïmaï veulent profiter du désespoir de la population », a précisé Donat Kibwana administrateur sortant.

Prenant la parole, l’administrateur entrant a rendu hommage à l’administrateur sortant tout en précisant que l’état de siège n’est pas une chasse à l’homme mais une période pour remettre l’autorité de l’État. Il dit en effet, compter sur l’appui de la population pour rétablir la paix.

« L’état de siège ce n’est pas pour faire la chasse à l’homme. C’est juste pour remettre l’autorité de l’État. On n’a pas le problème avec qui que se soit par l’inspiration du saint esprit, j’appelle à nos co-citoyens de rester calme et nous comptons sur sa collaboration », a-t-il rassuré.

Il faut signaler que c’est dans le cadre de la mise en œuvre de l’État de siège que cette autorité a été installée.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

EN CONTINU