mercredi, juin 16, 2021
DRC
36,222
Personnes infectées
Updated on 16 June 2021 à 17:42 17 h 42 min
DRC
7,485
Personnes en soins
Updated on 16 June 2021 à 17:42 17 h 42 min
DRC
27,880
Personnes guéries
Updated on 16 June 2021 à 17:42 17 h 42 min
DRC
857
Personnes mortes
Updated on 16 June 2021 à 17:42 17 h 42 min

l'info en continu

Adoption de la loi Lutundula : l’ECC et la CENCO notent que certains dispositifs devant renforcer l’indépendance de la CENI élagués par l’Assemblée nationale

- Publicité-

Dans une déclaration parvenue ce vendredi 11 juin à POLITICO.CD, l’Église du Christ au Congo (ECC) et la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), annoncent être surprises que d’autres dispositifs visant le renforcement de l’indépendance de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) contenus initialement dans cette proposition de loi ont été élagués du texte adopté par l’Assemblée nationale.

“Elles sont surprises du fait que d’autres dispositifs visant le renforcement de l’indépendance de la CENI ainsi que ceux qui instituent le contrôle technique et administratif de la CENI contenus dans la proposition de loi Lutundula aient été élagué du texte adopté par l’Assemblée nationale”, ont-elles constaté.

- Publicité-

Dans la même déclaration, les deux confessions religieuses déplorent la répartition des sièges repris dans la loi portant organisation et fonctionnement de la commission électorale nationale indépendante (CENI) par l’assemblée nationale.

“Elles prennent note de l’amélioration de la société civile dont le nombre passe de 3 à 5 au sein de la CENI […] Elles déplorent cependant le fait que la composition de la plénière de la CENI reste disproportionnée entre la composante politiques prévues à 7 : 1/7 pour la société civile alors que la majorité en a 4/7 et l’opposition 2/7”, ont-elles déclaré.

En guise de recommandation, ces deux structures recommandent que le nombre des délégués à la plénière respecte le principe de la proportionnalité entre la composante politique et celle de la société civile. De ce fait, avancent-elles, l’ECC et la CENCO recommandent également que la société civile soit majoritaire dans le bureau afin de rester dans l’esprit du consensus dégagé lors des consultations initiées par le Chef de l’État.

Rappelons que la proposition de loi portant organisation et fonctionnement de la CENI initiée par l’ancien député national, actuel Ministre des Affaires Étrangères, Christophe Lutundula, a été adoptée en première lecture par l’Assemblée Nationale puis envoyée au Sénat pour une seconde lecture.

Bernard MPOYI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU