mercredi, juin 16, 2021
DRC
36,222
Personnes infectées
Updated on 16 June 2021 à 20:42 20 h 42 min
DRC
7,485
Personnes en soins
Updated on 16 June 2021 à 20:42 20 h 42 min
DRC
27,880
Personnes guéries
Updated on 16 June 2021 à 20:42 20 h 42 min
DRC
857
Personnes mortes
Updated on 16 June 2021 à 20:42 20 h 42 min

l'info en continu

État de siège : les élus du Nord-Kivu déplorent le silence du gouvernement face aux massacres dans la région de Beni

- Publicité-

Après le passage du Premier Ministre Sama Lukonde à Goma, les réactions fusent de partout. Les députés nationaux, élus du Nord-Kivu, qui expriment leur indignation face au silence du gouvernement aux massacres des civils dans la région de Beni. Ils illustrent notamment cette situation par le fait que le Premier Ministre n’a pas visité Beni après son passage de réconfort aux sinistrés du volcan à Goma alors que sa présence était aussi réclamée dans la région de Beni.

Dans une correspondance adressée au premier ministre, Sama Lukonde, ces députés déplorent que le Premier ministre, lors du Conseil des ministres tenu le vendredi dernier, a passé un message de compassion à la population de Boga après des attaques des ADF sans faire allusion à celle de Beni, victimes aussi de l’insécurité depuis plus de sept ans.

- Publicité-

“Après avoir suivi le sixième compte rendu de la réunion du Conseil des ministres du 4 juin 2021, nous déplorons que seul le massacre d’une soixantaine de compatriotes à Boga et Tchabi ait retenu votre attention alors que dans le même temps Beni a connu une situation similaire”, lit-on de ce document.

Suite à cette situation, ces élus du peuple recommandent au Premier Ministre de passer aussi un message de compassion aux populations de Beni comme d’ailleurs et de les assister sur le plan humanitaire car plusieurs ont été forcées de vivre sans abris. Ces élus ont réaffirmé aussi leur engagement et détermination pour accompagner les actions du Gouvernement pour le rétablissement de la paix sur l’ensemble du territoire national.

Il faut rappeler que, plus de 150 civils ont été tués par les rebelles Ougandais ADF à seulement deux semaines dans le territoire de Beni et plusieurs autres pris en otage. À cela s’ajoutent des dégâts matériels ayant conduits plusieurs personnes à abandonner leurs logies pour se réfugier ailleurs.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU