PUBLICITÉ

Troisième vague de COVID-19 en RDC : 12 décès et 239 nouvelles personnes contaminées en 24 heures

La République démocratique du Congo a enregistré dans la journée du lundi 07 juin, 12 nouveaux décès de cas confirmés parmi lesquels 5 dans les centres de traitement de COVID-19 à Kinshasa et 7 nouveaux décès communautaires au Nord-Kivu.

Selon le bulletin épidémiologique quotidien du secrétariat technique de lutte contre cette pandémie en RDC, le pic de contaminations est toujours à la hausse. Pour cette journée, 239 nouveaux cas confirmés ont été recensés dont 219 à Kinshasa, 11 au Nord-Kivu, 5 au Kasaï, 3 dans le Haut-Katanga et 1 dans le Haut-Uélé alors que 510 échantillons ont été testés. Par ailleurs, 43 nouvelles personnes ont été déclarées guéries au Nord-Kivu.

Pour ce qui est de la vaccination, l’équipe de riposte renseigne que depuis son lancement le 19 avril 2021, 26.658 personnes ont été vaccinées avec Astrazeneca dans 7 provinces jusqu’au 03 juin 2021.

A ces jours, le cumul des cas est de 33.577, dont 33.576 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 817 décès et 27.794 personnes guéries.

Face à la recrudescence du nombre de nouvelles personnes contaminées par le coronavirus en RépubliquedémocratiqueduCongo, le Président de la République Félix Tshisekedi fait savoir qu’il va prendre de nouvelles mesures pour juguler la propension de cette troisième. À en croire la presse présidentielle, devant les sénateurs membres de l’Union Sacrée le samedi 5 juin à Kinshasa, Félix Tshisekedi les appelé à la prudence avant de signifier que les nouvelles restrictions seront fortes.

« Concernant la recrudescence de la pandémie de Covid 19, en RDC, le président a appelé les sénateurs à la prudence avant de promettre des nouvelles mesures fortes pour juguler la troisième vague de Covid-19 », renseigne la Présidence de la République à travers un tweet ce dimanche 6 juin.

Le Premier Ministre Congolais, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, avait annoncé à son tour qu’il y aura des tests rapides de la COVID-19 gratuits dans les prochains jours dans toutes les frontières du pays. Il l’a révélé au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 07 juin 2021 à Goma au Nord-Kivu.

« Nous avons eu des échanges avec la Task-force de lutte contre le COVID-19, et nous avons levé l’option de procéder aussi désormais, cela va être annoncé dans les jours qui suivent, à des tests rapides, qui pourront permettre d’avoir le résultat après 15 minutes. Nous proposons que ces tests soient gratuits. Je peux déjà l’annoncer ici, comme cela nous, nous allons nous prévenir et ce sera beaucoup plus le gouvernement qui va prendre en charge », a-t-il révélé.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU